Le premier groupe de pèlerins algériens a quitté, mercredi matin, l’aéroport international Houari Boumediene à Alger en direction des Lieux saints pour accomplir les rites du Hadj pour la saison 2022/1443 h.

Etaient présents pour saluer ce groupe composé de 57 hadjis, outre les membres de la mission nationale du Hadj, le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Youcef Belmehdi, le ministre des Transports, Abdellah Moundji et le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, ainsi que le directeur général de l’Office national du Hadj et de la Omra (ONPO), Ahmed Slimani, le directeur général de la Protection civile, Boualem Boughelaf, l’ambassadeur du Royaume d’Arabie Saoudite en Algérie, Abdullah bin Nasser Abdullah Albussairy et les représentants de plusieurs secteurs concernés par l’opération de Hadj.

A l’occasion du premier vol des dessertes qui se poursuivront jusqu’au 4 juillet prochain, M. Belmahdi a appelé les hadjis à représenter au mieux l’Algérie durant leur présence sur les Lieux saints de l’Islam, saluant les efforts consentis par les hautes autorités du pays en vue de faciliter les démarches pour les futurs pèlerins en cette conjoncture exceptionnelle induite par la pandémie de Covid-19.

Il a invité également les hadjis à “observer toutes les instructions et recommandations qui leur sont données par les autorités saoudiennes ou les membres de la mission, concernant les circuits et les lieux à visiter et notamment les consignes sanitaires”.

Et d’ajouter: “tous les secteurs concernés par l’organisation du Hadj 1443h ont œuvré en un temps record en coordonnant leurs efforts pour assurer tous les moyens nécessaires à la réussite de la mission algérienne du hadj qui était pendant des années”, a-t-il dit, parmi les meilleures missions aux Lieux saints.

“Les instructions du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune pour assurer un meilleur accompagnement à nos hadjis témoignent du grand intérêt qui leur est accordé”, a soutenu le ministre, ajoutant que “les efforts dans ce sens se poursuivront jusqu’à leur retour dans les meilleures conditions”.

“Toutes les orientations et instructions nécessaires ont été données aux membres de la commission médical pour accompagner les hadjis pendant toute la durée de leur séjour sur les Lieux Saints de l’Islam et jusqu’à leur retour au pays”, a affirmé M. Benbouzid, soulignant que “le choix des membres de cette commission tient compte des spécialités les plus demandées en ce genre d’occasions”.

Pour sa part, le ministre des Transports a tenu à rassurer les pèlerins concernés par ce premier vol que “toutes les mesures et dispositions nécessaires ont été prises pour les accompagner et assurer leur confort”, affirmant qu'”aucun laxisme ne sera toléré ni de la part des fonctionnaires ni des responsables du secteur”.

De son côté, le Directeur général du Hadj et de la Omra a indiqué que “toutes les mesures nécessaires ont été prises pour le bon déroulement du premier vol de hadjis à partir de l’aéroport d’Alger, et des prochains vols prévus à partir des autres aéroports agréés (Alger, Oran, Constantine et Ouargla)”, ajoutant que “les membres de la mission du Hadj accompagneront les hadjis jusqu’à leur arrivée aux Lieux Saints”.

L’ambassadeur saoudien a indiqué que “les autorités saoudiennes oeuvrent à assurer une bonne prise en charge des pèlerins sur instruction du Serviteur des Lieux Saints, le Roi Selmane ben Abdelaziz et du Prince héritier, Mohamed ben Selmane”, ajoutant que “la situation sanitaire au Royaume est rassurante et que tous les services sont assurés et facilités aux hadjis”.

Pour rappel, le nombre de hadjis algériens pour cette saison s’élève à 18.697 pèlerins, soit 45% du quota dont elle bénéficiait durant les dernières années avant qu’il ne soit réduit, à l’instar de tous les pays, en raison de la pandémie Covid-19.

Au total, 65 vols sont réservés pour le hadj dont 56 assurés par Air Algérie et 9 par la compagnie Saudia, avec 23 vols à partir de l’Aéroport d’Alger, 17 de l’Aéroport d’Oran, 18 de l’Aéroport de Constantine et 7 de l’Aéroport de Ouargla programmés.