Au total, 18 vols en direction des Lieux Saints de l’islam en Arabie Saoudite sont programmés depuis l’aéroport international Mohamed Boudiaf de Constantine, a indiqué lundi le directeur de wilaya des Affaires religieuses et des wakfs. Dans ce contexte, Belkheir Boudraa a précisé à l’APS que ces vols assureront le transport de plus de 5.000 hadjis en plusieurs étapes, soulignant que le premier vol est prévu pour le 15 juin courant et comptera parmi ses passagers 13 membres de la mission locale composée d’encadreurs et de guides religieux. Selon la même source, le nombre total de hadjis algériens pour cette saison atteint 18.597, dont 426 de la wilaya de Constantine, ayant accompli l’intégralité des mesures administratives et sanitaires après le prolongement des délais réglementaires au 9 juin. Il s’agit, affirme le même responsable, de l’obtention du certificat d’éligibilité auprès des services communaux, du livret de hadj au niveau de services de la daïra et le pass sanitaire auprès de la commission médicale de wilaya pour ensuite s’acquitter des frais du hadj estimés à 856.100 DA incluant le billet d’avion qui s’élève à environ 100.000 DA. Le hadji doit également présenter un test négatif à la Covid-19 de moins 72 heures avant l’heure du vol, effectué dans un laboratoire agréé par le ministre de la Santé, en plus du port du masque de protection durant la période du hadj dans tous les endroits fermés ou ouverts, a souligné la même source. Le directeur des affaires religieuses et des wakfs a affirmé également que la commission sectorielle de préparation du hadj est «mobilisée» pour permettre aux hadjis d’accomplir ce rite dans les meilleures conditions en coordination avec les agences de voyages agréées. Des rencontres d’information et d’orientation des futurs hadjis ont été organisées à travers les mosquées de la wilaya en coordination avec les représentants des services de la santé, des Douanes, des banques et de l’aéroport. L’opération de réservation électronique de l’hébergement a débuté lundi quelques jours après celle de la réservation électronique des billets.