Les premiers futurs hadjis algériens s’embarqueront pour les lieux saints de l’Islam le 29 juillet prochain à partir d’Ouargla, a indiqué hier un communiqué d’Air Algérie. Dix vols sont programmés pour le transport de 2 990 pèlerins des wilayas du Sud (Ouargla, El-Oued, Ghardaïa, Illizi, Djanet et Tamanrasset)

à destination de l’Arabie Saoudite pour accomplir le pèlerinage, avec une moyenne de 290 passagers par vol. Ces vols, dont six seront assurés par la compagnie Air Algérie et les autres par la compagnie aérienne saoudienne, se poursuivront jusqu’au 3 août prochain, précise un cadre de la compagnie en signalant que six appareils d’Air Algérie de type Airbus et d’autres de la compagnie saoudienne transporteront ces futurs pèlerins à destination de l’aéroport de Médine. Les vols de retour sont prévus de l’aéroport de Djeddah vers celui de Ouargla entre le 31 août et le 13 septembre prochains, a ajouté ce responsable. Deux agences de voyage ont été retenues cette année pour accompagner les hadjis, a encore fait savoir la même source à l’APS, ajoutant que l’opération de vente de billets, dont le prix est fixé cette année à 120 000 DA, s’étalera sur une durée d’un mois à partir d’aujourd’hui. Les dispositions nécessaires ont été prises pour l’encadrement des pèlerins et leur prise en charge sur le plan santé et hébergement, en prévision du départ de ce premier groupe. Selon l’agence de presse, «les Directions des affaires religieuses et des wakfs des wilayas concernées ont organisé des rencontres de sensibilisation et d’orientation des pèlerins sur les modalités d’accomplissement du rituel du hadj, pour un bon accomplissement de ce devoir religieux».