Le ministre a appelé les cadres du secteur du logement à fournir davantage d’efforts en vue de livrer, fin 2020, plus de 150 000 unités et à maintenir la même cadence en matière de distribution de logements, tout en veillant davantage aux mesures de prévention contre l’épidémie. C’était lors d’une réunion d’évaluation du programme de l’Agence nationale de l’amélioration et du développement du logement (AADL), par visioconférence, organisée mardi dernier, avec les cadres du ministère, les directeurs régionaux du logement et d’urbanisme et les directeurs régionaux de l’Agence. Le ministre a par ailleurs annoncé, à cette même occasion, que plus de 14 600 unités seront prêtes à la distribution dès la levée du confinement sanitaire. A programme national de réalisation de logements, le ministre a rapporté que la procédure des appels d’offres des ateliers a été ouverte afin de lancer les travaux de plus de 35 000 unités de logement au niveau national, dont 25 000 à Alger. Il a toutefois précisé concernant la capitale : «Elle compte 5 300 unités qui font partie d’un programme de distribution de 18 000 logements au cours du premier trimestre de l’année 2020». Concernant l’implantation de ces unités en cours de réalisation, elles sont réparties sur 4 wilayas, Tipasa, Boumerdès, Blida et Alger, soulignant que la recherche du foncier inexploitable pour l’agriculture se poursuivait. Le ministre a en outre indiqué que l’objectif tracé a été atteint à 81% alors que 3 500 logements (20%) sont en voie de raccordements aux infrastructures nécessaires dans les jours à venir. Ces résultats, a-t-il estimé, sont le fruit des efforts des directeurs de wilaya d’AADL et des walis qui ont facilité les procédures en vue de réaliser le programme restant.
S’agissant de l’octroi des décisions d’affectation, Nasri a précisé que celles-ci étaient à l’arrêt en raison des comportements irresponsables de certains souscripteurs qui n’ont pas respecté les conditions du confinement sanitaire et de la distanciation sociale. Mais, selon le ministre, elles vont reprendre au profit des 100 000 souscripteurs restants à la condition que les citoyens s’engagent à respecter les gestes barrières et la distanciation sociale. Au sujet des 35 000 souscripteurs ayant versé la première tranche, il a indiqué avoir instruit l’AADL à ouvrir le site Internet à leur profit afin qu’ils puissent procéder au choix des sites. Il a, à cet effet, fixé le délai d’un mois au plus tard au Directeur général de l’ADDL pour effectuer cette opération.
De son côté, le Directeur général de l’Agence nationale d’amélioration et de développement du logement (AADL), Tarek Laribi, a présenté un état de la réalisation des logements AADL jusqu’au 31 mars 2020. «L’objectif est de réaliser 559 964 logements dont plus de 460 000 unités ont été lancées alors que 183 000 achevées et plus de 276 000 en cours, et que 99 000 sont en attente de lancement», a précisé le responsable. Selon ce responsable, l’objectif de l’AADL en 2020 est de lancer 50 483 logements, dont 683 unités le premier trimestre, 19 821 unités le deuxième trimestre, plus de 20 000 unités le troisième trimestre et 9 612 unités au cours du quatrième trimestre. Comme il a précisé que «l’AADL a été en mesure de lancer, jusqu’à fin mars, 10 178 logements, dépassant de loin l’objectif des 683 unités». Concernant le quota de logements devant être distribués en 2020, il en a, enfin, donné les détails. «Il est prévu la livraison de 152 353 logements répartis entre plus de 18 000 unités le premier trimestre, 28 000 unités le deuxième trimestre, 35 000 unités le troisième trimestre et 70 879 au cours du quatrième trimestre», a-t-il conclu.