Des sources évoquent la possibilité de se passer de l’affichage de la liste en convoquant directement les bénéficiaires au niveau de l’OPGI pour s’acquitter de leur forfait.

Annoncée à maintes reprises, la fameuse liste, tant attendue, des bénéficiaires à caractère locatif remonte à juin 2014 à Guelma, et depuis cette date, c’est le statu quo ! Reportée à plusieurs reprises, les supputations vont bon train pour justifier le report sur report de la liste définitive devant permettre à des dizaines de personnes de voir leur vœu d’acquérir enfin un logement exaucé. Des milliers d’appartements sont en cours de réalisation, en voie d’achèvement ou réceptionnés, et des familles vivant dans des conditions déplorables, attendent avec angoisse l’affichage qui tarde ! L’ancien chef de daïra de Guelma, muté dernièrement dans une autre wilaya, avait affirmé que ses services avaient étudié des milliers de dossiers qui ont été classés en fonction du barème officiel. C’est dire toute la tension qui règne ces jours-ci dans l’attente de voir la liste d’attribution de ces logements enfin révélée. Cependant, comme dans toute opération de distribution de logements, les demandeurs appréhendent des surprises qui risquent d’être à contre-courant de leur attente légitime. D’ailleurs, une centaine de demandeurs, dont la grande majorité sont des jeunes célibataires, ont déjà annoncé la couleur en mettant en garde contre tout éventuel détournement d’un nombre important de logements au profit de ceux qui ne sont pas dans le besoin ou ayant bénéficié de faveurs émanant ou gravitant autour des concepteurs de la liste des bénéficiaires. Et pour mieux argumenter leur inquiétude, des représentants de comités de quartier ont adressé une correspondance à Mme Fatma-Zohra Raïs, wali de Guelma, pour dénoncer la procédure engagée dans l’élaboration de la liste sans qu’ils soient associés. Les vieux réflexes ayant encore de beaux jours devant eux, lorsqu’il s’agit de se servir, la liste des bénéficiaires de logements comporteraient de nombreuses irrégularités que les comités de quartier avaient vite fait d’identifier et saisir officiellement la première responsable de la wilaya pour son annulation. Selon nos sources, la liste aurait subi plusieurs liftings par le nouveau chef de daïra, ce qui explique le retard enregistré dans l’opération de distribution de ces logements. D’autres sources évoquent la possibilité de se passer de l’affichage de la liste en convoquant directement les bénéficiaires au niveau de l’OPGI pour s’acquitter de leur forfait avant de se voir remettre les clés de leurs logements. Une procédure qui éviterait tout désagrément et d’éventuels débordements. Une chose est sûre, rien n’est annoncé sur la manière dont seront distribués les logements en question. L’attente perdure sachant que des centaines de familles endurent un calvaire indescriptible durant des années : hébergement dans des bâtisses en ruine, chez des proches, location onéreuse auprès du privé, dans des hôtels, etc. Des citoyens se sont rapprochés de Reporters pour attirer l’attention des autorités locales sur leur situation précaire et les prier de prendre en considération leurs préoccupations en affichant la liste des bénéficiaires de ces logements sociaux.