Une superficie de 1.649,7 hectares de couvert végétal, des champs agricoles et des arbres fruitiers a été détruite dans des incendies à Guelma depuis début juin dernier, a-t-on appris samedi auprès de la direction de wilaya de la protection civile.
«Depuis juin dernier au 24 août courant, 149 incendies se sont déclarés engendrant outre la destruction de surfaces du couvert végétal, 354,5 ha de champs agricoles de céréales, 1.731 oliviers et 388 arbres fruitiers», a indiqué à l’APS le lieutenant Abdelmalek Menayâ, chef du bureau des études auprès de la protection civile.
La saison estivale de l’année 2020 a été marquée par un «recul important» du nombre des incendies par rapport à la même période de l’année précédente, où 269 feux avaient été signalés à travers diverses régions de la wilaya, selon la même source qui a rappelé que plus de 1.350 ha de forêts de lièges et de chêne-liège, en plus d’autres surfaces de maquis et de broussailles et terres pastorales avaient été la proie des flammes en 2019.
Le même responsable a mis en avant l’importance des campagnes de sensibilisation menées par le secteur de la protection civile en collaboration avec les différents intervenants du domaine agricole dans la réduction du nombre des incendies durant l’actuelle saison estivale..