Des dizaines de citoyens de la commune de Aïn Reggada, dans la daïra d’Oued Zenati, à 50 km du chef-lieu de wilaya de Guelma, ont bloqué, durant la matinée d’avant-hier, la RN20 reliant la wilaya de Guelma à Constantine.

Les protestataires, qui ont fermé ladite route à l’aide de pneus enflammés, de troncs d’arbre et autres objets hétéroclites, ont réclamé l’accélération des travaux de raccordement de six bâtiments au réseau de gaz naturel. D’après les habitants, les travaux du projet en question, inscrit en 2014, piétinent toujours. Ils affirment, aussi, que les délais initiaux de réalisation de 12 mois ont été consommés, alors qu’un important tracé du réseau de gaz n’a toujours pas été réalisé. «Le tracé de quelques mètres, pour le raccordement de six bâtiments, n’a toujours pas été réalisé. Au centre du village, et malgré la finalisation des travaux et l’installation des niches à gaz, la mise en service se fait toujours attendre», dira l’un des protestataires. Notre interlocuteur a estimé que l’entreprise en charge du projet est responsable de ce retard. «Le projet a été lancé en 2014, et aujourd’hui, soit trois ans après, nous n’avons toujours pas de gaz dans nos foyers. L’entreprise chargée du projet n’avancent guère au rythme convenu. D’ailleurs les travaux sont souvent à l’arrêt», confie notre interlocuteur. Les protestataires ont tenu à interpeller les responsables locaux, ainsi que Madame le wali de Guelma pour la relance des travaux et la finalisation du projet, dans les plus brefs délais. «Nous traversons, chaque hiver, des conditions très difficiles, surtout que notre village a un climat de type océanique et connaît des chutes de température et des neiges fréquentes. Parfois même le gaz butane manque. Nous recourrons, de ce fait, au bois qu’on ramène de la forêt», a-t-il ajouté. Ce n’est qu’après l’intervention du chef de la daïra d’Oued Zenati, qui a dû utiliser un dialogue sage et serein avec les jeunes de ladite commune pour faire disperser les manifestants, que le calme est un tantinet revenu. Et ce n’est qu’à partir de 16H que la route fut rouverte à la circulation.