Cinq (5) personnes d’une famille ont péri jeudi matin, asphyxiées par le monoxyde de carbone dans la commune de Boumehra Ahmed, distante de 7 km de Guelma, selon la cellule d’information et communication de la Protection civile. La même source a expliqué que l’accident était dû à une fuite de gaz d’un chauffe-eau défectueux dans un appartement, sis au troisième étage d’un immeuble de la cité du 8 mai 1945 appelé «’village» à la sortie Est de la commune. Selon les informations recueillies par l’APS sur place, auprès de la protection civile, il s’agit d’un couple âgé de 41 et 35 ans et de leurs trois (3) filles, dont deux (2) âgées de 8 et de 2 ans, ainsi qu’un nourrisson de 7 mois. Les dépouilles des victimes ont été transférées à la morgue de l’établissement public hospitalier, EPH-Hakim El Okbi de Guelma dans une atmosphère chargée d’émoi des habitants de la commune de Boumahra Ahmed, qui se sont rassemblés par nombre sur le lieu de l’accident.