Soixante hectares de couvert végétal ont été ravagés par des incendies qui s’étaient déclarés au cours des dernières 48 heures dans la forêt de Beni Saleh, dans la commune de Mdjaz Essafa, à l’extrême est de la wilaya de Guelma, a-t-on indiqué mardi à la Direction locale de la Protection civile. Les zones forestières endommagées par l’incendie, qui s’était déclenché dans la région de Bourdine, dans la même forêt depuis dimanche dernier, étaient peuplées en liège et autres espèces d’arbres, a-t-on précisé à la cellule de communication de la Protection civile de la wilaya, soulignant que la célérité dans l’intervention des sapeurs pompiers avait permis la protection des feux du reste de la forêt qui s’étend sur de vastes superficies entre les wilayas de Guelma et El Taref. L’unité secondaire de la Protection civile de Bouchegouf est intervenue, appuyée par l’unité principale et la colonne mobile de lutte contre les feux de forêt, pour éteindre cet incendie, a fait savoir la même source, précisant que 7 camions et 40 agents en coordination avec les subdivisions de la Conservation des forêts des communes de Bouchegouf et Mdjaz Essafa ont été mobilisés pour venir à bout des incendies.