Les sites archéologiques classés de la wilaya de Guelma ont attiré, en 2017, pas moins de 11 000 visiteurs entre touristes locaux et étrangers, a indiqué lundi le directeur local de la culture, Samir Thaâlbi.
Dans une déclaration à l’APS

en marge d’une journée de formation au profit des responsables des bibliothèques communales, organisée à la Maison de la culture Abdelmadjid-Echafiî, ce même responsable a affirmé que parmi les touristes ayant visité les sites archéologiques de Guelma, 1 000 sont des étrangers de différentes nationalités. Il a également précisé que la majorité des visiteurs, qu’ils soient Algériens ou étrangers, sont des chercheurs, des étudiants et des passionnés d’histoire, venus à titre individuel ou dans le cadre de voyages organisés. Le directeur de la culture de Guelma a ajouté, par ailleurs, que sur les 14 sites archéologiques classés dans plusieurs communes de la wilaya, les visites des touristes étrangers et locaux ciblent trois sites archéologiques en particulier, à savoir le théâtre romain et le jardin archéologique adjacent, situé au centre-ville de Guelma, ainsi que l’ancienne ville romaine de Thibilis, implantée dans la commune de Sellaoua Announa (27 km à l’ouest du chef-lieu de wilaya). Annonçant le lancement prochain du projet de réhabilitation de Thibilis, afin de fournir les conditions adéquates pour l’accueil des touristes, ce même responsable a fait savoir que parallèlement, les opérations d’information seront intensifiées en vue de faire connaître d’autres sites archéologiques qui méritent également d’être visités, comme la nécropole mégalithique de Roknia (50 km au nord-ouest de Guelma) qui remonte à l’aube de l’histoire. Organisée à l’occasion de la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur, cette rencontre de formation a vu la participation de plus de 30 responsables de bibliothèque communale réparties à travers le territoire de la wilaya de Guelma qui en compte 35. Cette manifestation a été marquée par des interventions de spécialistes portant, notamment, sur le rôle de sensibilisation des bibliothèques publiques.