La sélection sénégalaise de football, qui est arrivée mardi dernier en Russie, entamera cet après-midi (16h00) son premier match du Mondial au stade Spartak de Moscou, face à la Pologne pour le compte du groupe « H ». Dans ce quatuor figurent également la Colombie et la Japon. Le Sénégal 2018 possède bien des atouts pour rééditer son exploit de 2002 lors de sa première participation au Mondial. On se souvient alors que les Sénégalais avaient réussi à passer la phase de poule, après avoir battu et éliminé la France, grande favorite à l’époque.

Avec Sadio Mané, l’un des joueurs les plus brillants de la Premier League, les fans des « Lions de la Teranga » espèrent bien que leur équipe parvienne à s’extirper de ce groupe « H ». Pour ce faire, la sélection nationale du Sénégal s’est préparée à Vittel en France. Pour rappel, les «Lions» ont livré quatre matches amicaux pour se préparer. Ils ont été soldés par trois matches nuls (face à l’Ouzbékistan : 1-1, à Casablanca ;
0- 0 face à la Bosnie-Herzégovine, au Havre ; 0-0 contre le Luxembourg) ; une défaite (2-1, face à la Croatie) et une victoire devant la Corée du Sud.
C’est dire que les joueurs du sélectionneur Aliou Cissé sont déterminés à frapper fort dans ce Mondial à commencer par cette sélection polonaise présentée par les spécialistes comme une équipe abordable.
D’ailleurs le coach Aliou Cissé voit bien l’histoire se répéter sous une autre forme, en déclarant que la sélection sénégalaise est fin prête pour affronter la Pologne avec une «bonne stratégie» afin de contrecarrer Lewandowski et ses coéquipiers.
Or, il se trouve que le sélectionneur, Adam Nawałka, ancien attaquant vedette de la Pologne, déclare se méfier beaucoup des Lions de la Teranga. «Les Sénégalais sont redoutables en contre. Quand ils attaquent, ils jouent très vite. Ils ne perdent pas de temps quand ils ont le ballon. Ils foncent vers le but adverse et tirent aussi rapidement que possible. Ils sont vraiment très dangereux», a prévenu le Polonais qui a déjà bien étudié le jeu de son futur adversaire. Ce qui promet donc un bon match.

Koulibaly,  la muraille
Côté effectif, le sélectionneur du Sénégal a fait appel au défenseur de Caen (Ligue 1/France) Adama Mbengue en renfort pour suppléer Saliou Ciss, insuffisamment remis d’une blessure, à la veille de l’entrée en lice du Sénégal dans ce Mondial.
Saliou Ciss s’est blessé à une cheville lors du premier match de préparation face au Luxembourg (0-0) et ne s’est pas entraîné depuis, restant aux soins. Le staff des Lions de la Teranga a donc décidé de faire venir Mbengue (24 ans) pour le remplacer.
C’est ainsi que le défenseur Kalidou Koulibaly déclare que « Le Sénégal était resté longtemps sans venir à la Coupe du monde.
Aujourd’hui, nous savons que nous sommes chanceux de faire partie des 23 sélectionnés. Nous allons tout faire pour bien représenter le Sénégal. Le bilan de la préparation est positif et nous travaillons bien pour bien aborder le premier match contre la Pologne».