Restant sur une belle victoire contre la Pologne (1-2) lors de la première journée de ce groupe « H » du Mondial 2018, la sélection sénégalaise jouera tout simplement sa qualification aux huitièmes de finale aujourd’hui à partir de 16h00 au stade Ekaterinbourg face à la coriace équipe japonaise.

Or, il se trouve que même le Japon a gagné son premier match contre la Colombie et sur ce même score de deux buts à un. En d’autres termes, la victoire pour une des deux sélections ouvrira les portes de la qualif’ aux huitièmes de finale de cette prestigieuse compétition.
L’une comme l’autre sélection doit confirmer son premier succès pour continuer son aventure dans ce Mondial 2018 où les surprises sont légion. Là, il est utile de noter que toute l’Afrique attend cette deuxième victoire du Sénégal dans ce Mondial pour bien sauver l’honneur du continent qui connaît déjà l’élimination de pas moins de trois sélections : Egypte, Maroc et Tunisie.
Le sélectionneur du Sénégal Aliou Cissé, qui a participé au match contre la Pologne le 19 juin 2002 en Corée du Sud où l’équipe est arrivée aux quarts de finale, voudrait bien refaire le coup aujourd’hui en sa qualité de sélectionneur national. En tous les cas, Aliou Cissé connaît parfaitement ses joueurs et vu sa riche expérience nul doute qu’il trouverait bien la solution pour battre cette coriace sélection japonaise dont la vivacité du jeu de ses joueurs constitue une arme bien fatale contre eux qui ne seront pas bien vigilants. Ce choc entre leaders, surprise du groupe « H » s’annonce donc des plus animés et surtout des plus intéressants à suivre.

Des atouts pour les Sénégalais

Les Sénégalais très puissants à l’image de Sadio Mané et Mbaye Niang peuvent donc bien remplir leur mission pour une seconde victoire dans ce Mondial. Seulement, il ne faut surtout pas sous-estimer ces Japonais qui ont bien travaillé avec Halilhodzic.
Coté japonais, c’est surtout le style trop technique qui pourrait faire la différence. Hasebe, Okazaki, Sakai, Kawa¬shima sont des joueurs de talent. L’homme à surveiller sera Shinji Kagawa chez les Nippons qui pourraient créer la seconde surprise de ce groupe après avoir battu la sélection favorite : la Colombie.
Et à ce propos, la Colombie jouera son match contre la Pologne pour tenter de gagner et ainsi préserver une chance de qualification dans le cas d’un nul entre les deux leaders. Ce match entre les deux perdants de cette poule est tout aussi intéressant à suivre dans ce groupe où d’autres surprises ne sont pas du tout à écarter…

Groupe « G » : Angleterre – Panama : les Anglais pour s’offrir une finale

Si les Belges n’ont fait qu’une bouchée de la sélection tunisienne hier (5-2) pour assurer leur qualification aux huitièmes de finale, aujourd’hui, c’est au tour de l’Angleterre de faire de même face à une sélection du Panama bien prenable. Ainsi les Diables Rouges restent sur vingt et un matches sans défaite et sont invaincus. Ce qui veut dire que l’heure est venue pour la génération dorée – Eden Hazard, Kevin De Bruyne, Romelu Lukaku, Thibaut Courtois – de concrétiser enfin les promesses non tenues ces dernières années. Les Belges aborderont donc plus sereinement la «finale» de ce groupe G contre l’autre favori, l’Angleterre, le 28 juin, pour déterminer -a priori- qui terminera premier. Mais, pour ce faire, il va falloir que les Anglais confirment leur premier succès obtenu face à la Tunisie. Aujourd’hui, le Panama se trouve bien dos au mur et seule une victoire lui permettrait d’entretenir l’espoir de passer aux huitièmes de finale.
Mais, Keane et ses compatriotes savent très bien qu’ils ne doivent en aucun cas sous-estimer son adversaire pour assurer les trois points de la victoire synonyme de qualification au prochain tour. En cas donc de victoire de l’Angleterre aujourd’hui, qui est bien attendue par les spécialistes et les observateurs, le dernier match de ce groupe entre la Belgique et l’Angleterre déterminerait donc qui sera premier du groupe et qui sera second. A rappeler que le premier de ce groupe G rencontrera le second du groupe « H » (Sénégal-japon-Colombie et Pologne) et le seconde de ce groupe H rencontrera le premier du groupe H.