La vaccination reste le moyen le « plus efficace » pour se protéger de la grippe saisonnière et de ses complications, a assuré hier le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière dans un communiqué, appelant les patients souffrant de grippe et présentant des signes de complications à consulter leur médecin dans les meilleurs délais.

Suite au décès d’une personne des suites d’une grippe compliquée, survenu mardi, le ministère de la Santé a affirmé que « le moyen le plus efficace de se protéger de la grippe saisonnière et de ses complications est la vaccination », précisant qu’elle est  « gratuite dans les structures sanitaires publiques et remboursable par la sécurité sociale pour les malades chroniques et les personnes âgées lorsque le vaccin est acquis en officine pharmaceutique ».
Selon le ministère, « une attention particulière est portée sur les groupes de population à risque élevé de complications de la grippe, à savoir les personnes âgées de 65 ans et plus, les personnes adultes et enfants présentant une pathologie chronique, les femmes enceintes, les personnels de santé et les pèlerins ».
Le ministère rappelle que la grippe saisonnière est « une infection respiratoire due au virus grippal ou virus influenza. Elle est caractérisée par sa haute contagiosité et par sa gravité chez les personnes fragilisées par une maladie chronique ou par l’âge chez lesquelles  elle provoque des complications sévères pouvant aboutir aux décès », notant que, chaque hiver, la grippe saisonnière  « affecte des milliers de personnes  en Algérie »