Pressenti pour rejoindre le FC Barcelone cet été, Antoine Griezmann est persona non grata dans le vestiaire blaugrana, selon les informations du journal catalan Sport. Action, réaction. Le 14 juin 2018, Antoine Griezmann mettait en scène son choix de prolonger l’aventure à l’Atlético Madrid dans le fameux documentaire «La decisión». Une façon de procéder que n’avait peu goûté le FC Barcelone, qui pensait avoir fait le nécessaire pour attirer dans ses filets le futur champion du monde. Un an plus tard, la forme choisie par Grizou a visiblement laissé des traces puisque Sport est catégorique samedi : le vestiaire blaugrana ne veut pas de l’attaquant français.
Le journal sportif catalan fait sa une sur ce rejet des joueurs barcelonais de l’attaquant tricolore.
Quatre points sont mis en avant pour le motiver : l’annonce faite par le Français l’an dernier alors que plusieurs joueurs du Barça lui avaient ouvert leurs bras, le fait que Messi ait assuré à ses coéquipiers n’avoir jamais appelé Grizou comme cela avait pu être dit, le profil de Griezmann jugé comme un renfort non prioritaire par ses pairs et, enfin, le mauvais message qui serait envoyé aux jeunes pousses du club catalan en recrutant un joueur qui a joué au chat et à la souris avec le Barça.
Josep Maria Bartomeu, le président blaugrana, écoutera-t-il son vestiaire alors que Griezmann a annoncé mardi qu’il quitterait l’Atlético en fin de saison ? le Barça reste sa destination la plus plausible. Les sentiments sont une chose, le business en est une autre. Seule certitude : Griezmann, s’il prenait bien la direction de Barcelone contre 120 millions d’euros dans les prochaines semaines, n’arriverait pas en terrain conquis. Le joueur de 28 ans avait été copieusement sifflé par le Camp Nou début avril et un sondage réalisé par Sport en milieu de semaine révélait que 67% des supporters du Barça étaient défavorables au recrutement du Français. Ils ne sont, a priori, pas les seuls.