La grande mosquée d’Alger (Djamaâ el Djazaïr), actuellement en cours de construction à Mohammadia, près d’Alger, sera dotée de ses propres groupes électrogènes pour assurer son autonomie énergétique. Ce sont des générateurs de trigénération Jenbacher qui lui fourniront de l’électricité, du chauffage et du froid fiables et à faible émission de carbone.

Dans un communiqué rendu public hier, Clarke Energy, partenaire de distribution des moteurs à gaz Jenbacher en Algérie, basé au Royaume-Uni, avait été sélectionnée par les autorités pour fournir quatre moteurs à gaz Jenbacher J320. L’installation de trigénération alimentée au gaz naturel fournira 4,25 mégawatts (MW) d’électricité, 4,3 MW de chaleur en hiver et 3,5 MW pour la réfrigération de l’eau en été. La mosquée sera la troisième plus grande mosquée du monde arabe – après les sites de La Mecque et de Médine – et comportera un minaret de plus de 265 mètres de hauteur, ce qui fera de lui le plus haut du monde. Clarke Energy a signé un accord avec le sous-traitant turc AE Arma-Elektropanç pour la fourniture de quatre moteurs à gaz Jenbacher J320 pour ce projet. Les unités J320 de GE ont été livrées sur le site de la mosquée aux alentours du 30 juin dernier et devraient être mises en service fin 2018, date à laquelle la mosquée devrait être livrée. Actuellement, pour reprendre le ministre de l’Habitat Abdelwahid Temmar, en visite d’inspection sur le chantier mi-août, les travaux de réalisation ont atteint leur phase finale, c’est-à-dire le dallage et la décoration.