La production du GPL par Sonatrach et Cepsa dans le bassin de Rhoude El Krouf fait écho aux récentes déclarations du ministre de l’Energie.

Au début du mois de janvier, Mustapha Guitouni a demandé au distributeur de carburant Naftal de «réaliser un plan national sur la généralisation du GPL». Le ministre qui était en visite dans la région de Mascara a parlé de la nécessité d’équiper 500 000 véhicules en GPL d’ici 2021. Le prix du GPL en Algérie est resté inchangé à 9 dinars le litre, ce qui devrait, en théorie, encourager les automobilistes à adopter ce type de carburant.