PAR NAZIM BRAHIMI
L’avant-projet de loi relative à la lutte contre la spéculation a été examiné, avant-hier, en réunion du gouvernement, lequel sera présenté lors du prochain Conseil des ministres pour approbation avant son adoption par le Parlement.
Ce projet de texte a été initié, selon le communiqué qui a sanctionné cette réunion du gouvernement, présidée par le Premier ministre, ministre des Finances, Aïmène Benabderrahmane, par le secteur de la Justice en application des directives du président de la République données lors du dernier Conseil des ministres, en réponse à la flambée des prix qui a fortement impacté le pouvoir d’achat des Algériens.
«Ce projet de texte vise à assurer la stabilité du marché national tout en préservant le pouvoir d’achat du citoyen, et ce, en mettant en place un dispositif législatif permettant une lutte efficace contre la spéculation illicite, particulièrement celle qui touche aux produits de première nécessité et de large consommation, laquelle pratique sera passible dorénavant de peines d’emprisonnement lourdement aggravées, en sus de peines complémentaires», est-il indiqué dans le communiqué du Premier ministère.
En plus de l’examen de cet avant-projet de lutte contre la spéculation, la réunion a été également consacrée à l’étude d’autres textes relevant de l’enseignement supérieur, de la formation professionnelle, de la communication et des travaux publics. C’est ainsi que le Gouvernement a entendu un exposé présenté par le ministre de la Communication relatif à l’avant-projet de loi organique relatif à l’information ainsi qu’à l’avant-projet de loi relatif à l’audiovisuel.
En ce qui concerne le secteur des Travaux publics, le ministre a exposé deux textes. Le premier est relatif au projet de décret exécutif modifiant et complétant le décret exécutif n°13-261 du 07/07/2013 portant déclaration d’utilité publique de l’opération relative à la réalisation du dédoublement du CW 122 reliant Heuraoua à Ouled Moussa. Le second a trait au projet de décret exécutif portant déclaration d’utilité publique l’opération relative à la réalisation des travaux de protection et dédoublement du CW 111 Draria. Ces deux projets de textes ont été introduits par le secteur des travaux publics dans le cadre du plan de décongestion de la capitale en vue de fluidifier le trafic routier à Alger.
Il a été question aussi, lors de cette réunion, des mesures engagées pour assurer le déroulement de la rentrée universitaire 2021-22 qui a eu lieu, hier, sur l’ensemble du pays. Il a été réaffirmé par la même occasion, «le démarrage prochain de la nouvelle faculté dédiée à la pharmacie pour le développement de spécialités en lien avec les besoins de l’industrie pharmaceutique».
En matière de recherche scientifique et de développement technologique, il est enregistré la mise en œuvre de 150 projets de Programme national de recherche (sécurité alimentaire, sécurité énergétique et sécurité sanitaire), l’adoption d’un nouveau schéma du réseau des agences thématiques de recherche, la mise en œuvre de plateformes technologiques à Sidi Bel-Abbès et Oran et un plateau d’analyse physico-chimique à Mostaganem ainsi que l’équipement de plusieurs laboratoires de recherche.
A l’issue des communications, le Premier ministre a insisté sur «l’importance d’accélérer le rythme de vaccination contre la Covid-19» faisant une focalisation sur les personnels enseignant et administratif des secteurs de l’Enseignement supérieur, de l’Education nationale et de la Formation professionnelle avec «la nécessité de veiller à l’application stricte des protocoles sanitaires dédiés à cet effet».