Les Etats-Unis ont remporté la Gold Cup en dominant, dans la nuit de dimanche à lundi, le Mexique (1-0) grâce à un but en toute fin de prolongation. Une belle revanche sur la finale de l’édition 2019, remportée par le Mexique. Un but de la tête de Miles Robinson à la 118e minute a offert à la «Team USA» son septième titre en onze finales dans la compétition-reine de la Confédération d’Amérique du Nord, d’Amérique centrale et des Caraïbes (Concacaf), depuis qu’elle a été rebaptisée Gold Cup en 1991.
Les Etats-Unis, qui avaient déjà battu leur adversaire en finale de la Ligue des nations de la Concacaf début juin, prennent aussi leur revanche sur les «Aztèques», qui les avaient battus (1-0) lors de la finale de la dernière édition en 2019.
Le Mexique reste le premier pays au palmarès avec 8 titres, et même 11 si l’on ajoute les trois victoires acquises avant 1991, quand le tournoi s’appelait encore Coupe des nations de la Concacaf. « C’est incroyable, des émotions folles », a déclaré le buteur Robinson. « Je savais que si j’arrivais à me libérer et à passer devant, je pouvais la mettre au fond ». La finale s’est jouée devant 60.000 supporters à Las Vegas, mais comme souvent quand ils affrontent le Mexique à domicile, les Américains ont pu avoir l’impression d’évoluer à l’extérieur, tant les supporters mexicains étaient majoritaires dans les tribunes.