L’Algérie est un «partenaire stratégique pour l’Italie» et les relations entre les deux pays sont «profondes», a indiqué, mardi à Alger, l’ambassadeur de ce pays, Giovani Pugliese. Intervenant au séminaire sur le projet de jumelage entre le ministère des Relations avec le Parlement et le Conseil d’Etat italien, M. Pugliese a déclaré que «pour l’Italie, l’Algérie est un partenaire stratégique et nous voulons consolider cette relation, également, dans le secteur de la justice», a-t-il noté. L’ambassadeur a qualifié les relations algéro-italiennes d’«extraordinaires» et de «profondes», relevant que son pays a, de tout temps, plaidé pour «le renforcement, par les pays membres de l’UE, de leurs relations avec les pays de la rive Sud de la Méditerranée, porte de la coopération avec le continent africain». Par la même occasion, l’ambassadeur d’Italie a salué les réformes engagées par le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, notamment dans le secteur de la justice.
L’ambassadeur de l’Union Européenne (UE) à Alger, Thomas Eckert, a souligné, de son côté, que le projet de jumelage «s’inscrit pleinement dans une dynamique des réformes conduites par l’Etat algérien», ajoutant que le Conseil d’Etat Italien sera «un accompagnateur fiable et engagé». Ce jumelage a pour objectif d’élaborer un processus législatif plus efficace à travers la rédaction d’un nouveau manuel pour obtenir des textes plus cohérents, a-t-il précisé.(APS)