Le Groupe industriel des ciments d’Algérie (Gica) vient de conclure un contrat d’exportation de 200 000 tonnes de clinker, réparties sur plusieurs cargaisons vers le marché européen. Le cimentier, dont l’annonce a été rendue publique hier dans un communiqué du ministère de l’Industrie, ne précise néanmoins pas vers quelle destination ces produits seront exportés.

De même source, la première opération d’exportation dans le cadre de ce contrat, portant sur une quantité de 45 000 tonnes, a été effectuée fin avril dernier à travers la filiale de distribution des matériaux de construction du groupe Gica. A souligner que ce groupe a, également, entamé des discussions avec d’autres clients pour l’exportation de ses produits vers des pays africains et européens. En 20l7, le groupe Gica a enregistré une production record de ciment de près de 14 millions de tonnes contre 12,6 millions de tonnes en 2016. Avec ses douze cimenteries, Gica a ainsi connu son troisième record consécutif, dépassant ses prévisions pour 2017 qui tablaient sur une production de 13,2 millions de tonnes de ciment. L’Algérie produit actuellement plus de 25 millions de tonnes de ciment par an et prévoit d’atteindre 40 millions de tonnes/an à l’horizon 2020. Avec ces opérations d’exportation, l’Algérie est ainsi passée de grand importateur de ciment à pays exportateur grâce à la politique tracée par les pouvoirs publics, qui a permis le développement d’une véritable industrie cimentière. Le marché risque toutefois une saturation, selon l’ex-Premier ministre, M. Abdelmalek Sellal, qui avait fait ce constat, en 2017, s’alarmant sur le nombre de cimenteries en Algérie. Il avait dans ce sens instruit les investisseurs à «éviter» ce secteur. Ce qui ne les a pas découragés, plusieurs grands projets sont en cours de réalisation, ils viendront s’ajouter aux 17 cimenteries qui sont en activité. Pour certains experts cette matière est difficile à exporter, mais l’Algérie ne le voit pas de cet œil ! Elle compte bel et bien sur le ciment comme source de recettes en devises.