Accompagné de Nouria Hafsi, la secrétaire générale de l’Union nationale des femmes algériennes (UNFA), l’ambassadeur des Emirats arabes unis à Alger, Youcef Saïf Khamis Subaâ Al Ali, a effectué mardi une courte visite dans la capitale du M’zab où il a eu à s’enquérir du niveau d’avancement des microprojets destinés aux femmes et financés par son ambassade.

de Ghardaïa, O. Yazid
L’ambassadeur s’est rendu au centre culturel d’El Atteuf, à une dizaine de kilomètres du chef-lieu de wilaya, où il a eu à visiter une exposition des créations des artisanes qui ont bénéficié d’aides. « Nous sommes satisfaits de l’excellence des relations que nous entretenons avec l’Union nationale des femmes algériennes (UNFA) avec laquelle nous travaillons à apporter une aide financière et matérielle aux femmes de toutes les régions d’Algérie, notamment à la femme rurale et de l’Algérie profonde pour créer une activité qui lui permette de se prendre en charge et de réaliser son autonomie et son indépendance », a déclaré en substance l’ambassadeur . Ajoutant : « Aujourd’hui, et à la veille de la Journée internationale de la femme, nous sommes venus pour remettre les diplômes de mérite aux 10 femmes de la commune d’El Atteuf, qui ont été les premières de cette belle wilaya à lancer des projets de créations artisanales et qui ont toutes réussies à les mener à leur terme. » Pour Moza Al Hosani, la chargée du suivi de ces aides, qui accompagne l’ambassadeur dans cette sortie, « les Emirats arabes unis ont consacré quelque 300 millions de dollars d’aides à travers le monde en direction des couches défavorisées notamment en faveur de la femme rurale. Pour l’instant, en Algérie, nous en sommes à 200 000 dollars. Et ce n’est que le début, car nous avons beaucoup de projets en cours de matérialisation. » Après avoir remis des diplômes de fin de projet aux dix premières femmes qui s’étaient lancées en coopération avec l’UNFA de Ghardaïa, à sa tête la très dynamique Mme Benanou et son équipe, qui les ont encadrées et accompagnées tout au long de leurs travaux, l’ambassadeur et la délégation qui l’accompagnait ont été conviés par une dame, membre de l’UNFA de Ghardaïa, à déjeuner dans le quartier populaire de hay El Moudjahidine, situé en plein vieille ville, où ils se sont régalés avec un succulent couscous à la citrouille locale et de la viande de chamelon sans oublier l’inévitable thé à la menthe local. Pour rappel, ces femmes ont bénéficié d’une formation dans le domaine du tissage et de la tapisserie, au titre d’un programme de renforcement et de soutien des compétences des femmes et filles, initié par les Emirats Arabes unis, en collaboration avec l’UNFA. Quatre wilayas du pays (Sidi Bel Abbes, Saïda, Ghardaïa et Béjaïa) ont bénéficié de ce programme dans des domaines choisis par les femmes localement, a indiqué Nouria Hafsi. L’initiative sociale de formation tend en premier lieu à renforcer les compétences et à donner des moyens susceptibles de permettre l’intégration de la femme dans la croissance économique et le développement durable du pays, a indiqué de son côté Mouza Al hosani, membre de l’ambassade des EAU à Alger. n

El-Menea : saisie de plus d’un kilogramme de kif traité
Une quantité de 1,3 kilogramme de kif traité a été saisie par la brigade mobile de police judiciaire (BMPJ) dans la région d’El-Menea, suite à l’arrestation d’un présumé dealer, a-t-on appris mercredi de la cellule de communication de la Sûreté de la wilaya de Ghardaïa. Agissant sur informations et sous la supervision du parquet du tribunal d’El-Menea, les éléments de la BMPJ ont procédé à une perquisition au domicile du présumé dealer, qui a permis la saisie de cette quantité de drogue destinée à être écoulée sur le marché local, ainsi que deux otocyclettes utilisées pour le transport et l’approvisionnement des consommateurs d’El-Menea, précise la source dans un communiqué. Les premiers éléments de l’enquête ont permis l’arrestation du présumé dealer (30 ans) et la saisie d’une somme d’argent issue de la vente de cette drogue estimée à 40.000 DA, est-il ajouté. Le mis en cause a été déféré devant les instances judiciaires compétentes avant d’être placé sous mandat dépôt, selon la même source.