« Il est du devoir de chacun d’entre nous de transmettre fidèlement notre histoire et le message de Novembre aux générations futures.» C’est en substance, le message qu’a délivré, dimanche, le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, lors de sa visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Ghardaïa.

Il dira que « les droits et acquis des moudjahidines et de leurs ayants droit sont et restent préservés. » Celui-ci a entamé sa visite par le dépôt d’une gerbe de fleurs et la récitation de la Fatiha à la mémoire des chouhada, au cimetière des Martyrs de la commune de Ghardaïa, avant de visiter, à quelques centaines de mètres plus loin, la nouvelle direction des moudjahidines de la wilaya de Ghardaïa. Réalisée à 95% pour un coût de 116 millions de dinars, elle occupe un terrain d’une superficie de 1121 m2 dont 602, 70 mètres carrés en surface bâtie en RDC + 2 étages avec un logement d’astreinte. À Metlili, à 45 km au sud du chef-lieu de wilaya, Tayeb Zitouni déposé une gerbe de fleurs au cimetière de Martyrs avant d’inaugurer le superbe Musée du Moudjahid, qui trône sur un monticule accessible par un monumental escalier. Réalisé à 100 % pour un coût de 160 millions de dinars, il s’étale sur une superficie de 3803 m2, dont 2539, 95 en bâti. Entièrement, il dispose d’une bibliothèque, d’une médiathèque, d’un labo photo, d’une salle de conférences et d’une grande et large salle d’exposition d’objets, d’armes, de matériels et de tenues ayant servi aux combattants de la Révolution. Sur les murs sont accrochés les portraits des Chouhada de la région. Il a été ouvert le jour même aux visiteurs, venus nombreux. « C’est le 45e musée du Moudjahid ouvert à travers le pays. Il faut en prendre soin mais aussi et surtout l’utiliser à bon escient pour propager le message de Novembre et les sacrifices consentis par nos valeureux moudjahidine pour arracher l’indépendance de notre pays», a encore dit le ministre. À la bibliothèque principale Chahid Recioui Mohamed, le ministre a remis deux lots d’ouvrages constitués de 152 titres dans les deux langues arabe et français au profit de la bibliothèque de l’université et de l’annexe de bibliothèque nationale de Ghardaïa. Une conférence sur le rôle des musées dans la préservation de l’histoire et de la mémoire a été ensuite présentée par l’enseignant universitaire, le Dr Lakehal Cheikh. C’est dans la ville des thermes Zelfana, à 70 km au sud de Ghardaïa, où le ministre a inspecté le projet d’extension du centre de repos des moudjahidine, au bien nommé quartier du 5 Juillet 1962, qu’a pris fin la visite ministérielle. Et c’est par route que celui-ci a poursuivi son périple vers la wilaya de Ouargla, à 200 km plus au sud de la vallée du M’zab.