277 interventions chirurgicales de la cataracte ont été réalisées, bénévolement, par une équipe de huit ophtalmologues du secteur privé, exerçant dans diverses wilayas du pays, dont Alger, Skikda, Oran, Bejaïa, etc.

« Ils étaient assistés par une équipe de paramédicaux volontaires venus, eux aussi, d’Alger, Beni-Abbès, Timimoune et Bejaïa, sans oublier l’équipe de médecins et paramédicaux de l’hôpital Dr Brahim-Tirichine de Sidi Abbaz, à Ghardaïa, qui ont participé activement à toute l’opération », tient à préciser Mohamed Benyoucef, président de l’association Tagemi, à caractère humanitaire et culturel, qui s’emploie sans relâche, depuis sa création en 2006, à prêter aide aux catégories sociales vulnérables. Bénéficiant aux patients démunis des wilayas de Ghardaïa, d’Adrar et d’Ouargla, préalablement recensés après une première consultation, l’opération a duré trois jours, soit du 14 au 16 novembre mais s’est poursuivie jusqu’au 18 novembre et ce dans le cadre de certains examens post opératoires. Réalisée simultanément au niveau de trois plateaux du bloc chirurgical de l’hôpital Dr Brahim-Tirichine de Sidi Abbaz, à Ghardaïa, c’est la 11e opération du genre initiée par l’association Tagemi, avec la participation d’un staff médical de l’hôpital Dr Brahim-Tirichine et de chirurgiens volontaires de plusieurs wilayas, spécialisés en chirurgie ophtalmologique, qui ont répondu à l’appel du devoir et au serment d’Hippocrate, celui de soulager l’humanité souffrante. Selon Mohamed Benyoucef, le président de l’association Tagemi « cette action en direction des catégories défavorisées vise, entre autres objectifs, l’ancrage des valeurs de solidarité et de cohésion sociale et la consolidation de l’esprit humanitaire ». Fondée en 2006, l’association Tagemi, dont le siège est à El-Atteuf à 10 km du chef-lieu de wilaya, Ghardaïa, s’occupe de catégories vulnérables de la population au titre d’un large programme de solidarité qu’elle organise depuis 2009 et qui vise notamment à ancrer l’esprit de solidarité sociale et à contribuer par des prestations sanitaires gratuites à assurer un équilibre sanitaire des populations fragiles. Depuis sa création, cette dynamique association a gratuitement effectué dans divers hôpitaux du sud du pays, plusieurs opérations dans diverses spécialités chirurgicales, notamment plus de 1 600 interventions chirurgicales sur la cataracte.
« Nous souhaitons que le ministère de la Solidarité nationale nous accompagne et nous encourage matériellement et financièrement dans l’organisation de ce type d’action de solidarité qui a pour principal objectif de lutter contre la cécité, notamment au sein des populations des zones arides et désertiques.
Nos actions sont un allègement pour le Trésor public compte tenu que chaque patient aurait été à la charge du ministère de la Solidarité nationale », précisant « alors que nous, nous faisons de la solidarité médicale ».