Les robes noires ont organisé un rassemblement d’une heure sur le parvis de la Cour de Ghardaïa. En effet, quelque soixante-dix avocats, dont une vingtaine de femmes, ont organisé, dimanche de 10 à 11 heures, un rassemblement de soutien à la cause palestinienne sur le parvis de la Cour de justice de Ghardaïa. 

 

Déployant, côte à côte, de grands emblèmes palestiniens et algériens, ainsi que de grandes photos sur lesquelles on pouvait voir, sur l’une, le portrait du Président Houari Boumediène avec sa célèbre citation « Nous sommes avec la Palestine, qu’elle soit victime ou coupable », sur l’autre, la mosquée El Aqsa et son célèbre dôme doré avec le slogan « El Qods est la capitale de la Palestine ».
Abordé pour avoir son avis sur ce rassemblement, Maître Amar Sbih, le représentant du bâtonnat de Ghardaïa, a d’abord rappelé que « ce sit-in d’une heure est organisé à l’appel de l’Union des avocats algériens qui, comme tout le peuple algérien, se sent concernée et solidaire avec le peuple palestinien». Avant d’ajouter : «Il est de notre devoir, en notre qualité, d’abord d’Algériens sensibles à la cause palestinienne, ensuite comme juristes, et donc convaincus de la juste cause des Palestiniens, de dénoncer l’injuste décision du président américain Donald Trump de reconnaître El Qods comme capitale de l’Etat d’Israël et de transférer son ambassade de Tel Aviv vers El Qods. »