La course à une mandature à la première chambre du Parlement est lancée dans la wilaya de Ghardaïa.

Le premier parti à avoir mis les pieds dans le starting-block est, naturellement, comme on l’attendait, le FLN. Pas moins de vingt-sept candidats, dont deux femmes, ont déposé leurs dossiers de candidature pour les prochaines élections législatives qui ont été réceptionnés par la commission de wilaya de préparation des élections législatives dans la mouhafadha FLN de Ghardaïa. 
Les dossiers ont été remis avant-hier au membre du bureau politique du parti, Mustapha Bouallègue, qui a supervisé l’opération. Selon certains responsables du parti interrogés, l’opération de dépôt et de réception des dossiers s’est déroulée dans de bonnes conditions. « Tel que défini par l’instruction du secrétaire général du parti, qui a été scrupuleusement appliquée, les kasmas et la mouhafadha sont toutes restées ouvertes tout au long de la période de dépôt des dossiers de candidature. » 
A noter que sur les 27 candidatures, seules 8 d’entre elles seront retenues par la commission nationale du parti qui désignera, par ailleurs, le (ou la) tête de liste qui devra conduire la campagne au niveau de la wilaya de Ghardaïa.