Pas moins de 400 femmes de Ghardaïa ont eu recours au dépistage précoce du cancer du sein à la faveur d’une action organisée par l’association El Amel d’aide aux personnes atteintes de cancer (Alger), a-t-on appris samedi auprès de la Direction de la santé de la wilaya.

Cette action caritative, menée du 11 au 16 février, a ciblé 359 femmes qui ont bénéficié de mammographies réalisées après examen de dépistage du cancer du sein, tandis que 302 échographies mammaires ont été effectuées durant ces quatre jours, a indiqué à l’APS le directeur du secteur, Ameur Benaïssa. Trois micro-biopsies et deux cytoponctions ont été pratiquées sur des cas suspects pour déterminer avec exactitude les anomalies ou la pathologie du cancer du sein, a-t-il ajouté. Cette initiative, menée par des praticiens de l’association El Amel avec l’appui de praticiens et paramédicaux de l’hôpital Dr Brahim-Trichine de Ghardaïa, vise surtout à promouvoir « la culture du dépistage précoce » du cancer dans toutes ses formes auprès de la population afin de réduire la mortalité, sauver des vies humaines et réduire les coûts de traitement, lourds et parfois inutiles, a-t-on souligné. « Détecter et diagnostiquer la pathologie du cancer à un stade précoce permet non seulement d’assurer une meilleure prise en charge mais de réduire les risques de propagation des tumeurs et d’augmenter l’espérance de vie du malade », a soutenu un praticien de Ghardaïa. Elle a aussi pour objectif de faire prendre conscience à la population de l’importance du dépistage précoce et du traitement approprié de cette maladie, mais aussi de mieux informer les citoyens sur cette pathologie et sur les risques que représentent les méthodes traditionnelles de traitement (plantes médicinales et autres ), selon la même source.