«Nous n’avons décelé aucun lot incriminé au niveau de notre wilaya», a déclaré Mohand Ameziane Zemmouri, le directeur du commerce de la wilaya de Ghardaïa en réponse à notre question sur une éventuelle présence au niveau des pharmacies et autres revendeurs du lait infantile Célia,

fabriqué par le groupe français Lactalis et  commercialisé en Algérie par « Célia Algérie »,  qui dispose d’un distributeur au niveau de la Zone industrielle de Gar Ettaâm de Ghardaïa.
Au sujet des dispositions prises par sa direction, Mohand Ameziane Zemmouri se veut rassurant en affirmant : « Dès que nous avons été saisis par notre ministère d’intervenir sur le marché et de procéder au retrait des lots incriminés, nous avons déclenché l’opération à partir du 11 décembre en mobilisant nos différentes inspections, en l’occurrence celles de Guerrara, de Metlili, de Berriane et d’El Menéa, par la recherche de ce produit. » Ajoutant : « Parallèlement, nous avons constitué des équipes mixtes santé/commerce, que nous avons instruites d’intervenir auprès des pharmacies et des potentiels revendeurs de ces produits laitiers pour bébés. En deux jours, nos équipes ont procédé à vingt-quatre interventions au niveau des commerçants et quatorze autres auprès de pharmaciens de la vallée du M’zab. Aucune unité des trois types de lait de la marque Célia, suspectés d’être contaminés à la salmonelle, n’a été découverte. Cela ne nous empêche pas de rester vigilants et mobilisés et de continuer nos investigations auprès des commerçants et pharmaciens pour faire face à toute éventuelle présence du lait incriminé. » Pour rappel, la mesure de retrait du marché de la consommation des quantités admises durant l’année 2017 de ce lot de lait infantile, commercialisé par Célia Algérie relevant du groupe français Lactalis, a été prise à titre de précaution par les autorités du pays et ce après l’inquiétude suscitée par l’alerte donnée en  France d’une série de produits  fabriqués par ce groupe et qui aurait pu être affectée par la salmonelle. Selon certaines sources, les laits infantiles contaminés non conformes, incriminés ne sont pas disponibles sur le marché local, à savoir le lait « Picot SL sans Lactos  » 1er âge (350 g), le lait « Pepti junior » sans Lactos 1er âge (460 g) et le lait « Milumuel Bio » 1er âge (900 g) sans huile de palme. La santé de nos bébés étant en jeu, il est important de rester vigilants et de ne pas baisser la garde.