Entrant dans le cadre d’une convention de jumelage, signée entre la Direction de la santé et de la population (DSP) de Ghardaïa et le Centre hospitalo-universitaire de Douéra (Alger), une équipe de 12 médecins spécialistes en chirurgie plastique et des grands brûlés a effectué pendant cinq jours, au niveau de l’Etablissement public hospitalier (EPH) Dr Brahim-Tirichine de Sidi Abbaz à Ghardaïa , des consultations spécialisées, des interventions chirurgicales et des soins gratuits au profit de la population de la wilaya de Ghardaïa.

Conduite par le Professeur Hafida Kismoune, chef de service de chirurgie plastique au Centre hospitalo-universitaire de Douéra (Alger), l’équipe est composée de deux assistantes en chirurgie plastique, une assistante en réanimation /anesthésiste, un résident en chirurgie plastique, un résident en chirurgie générale, un médecin généraliste et un staff paramédical de cinq personnes. En sus de 223 consultations et d’applications de pansements faciales, pas moins de 53 interventions chirurgicales ont été réalisées dont 14 greffes, soit une au thorax, quatre sur les membres inférieurs et neuf sur des membres supérieurs. Outre des patients de la wilaya de Ghardaïa, d’autres venus de wilayas limitrophes, Adrar, Tamanrasset, Illizi et Ouargla, sont passés entre les mains expertes de ces spécialistes. Nul doute que ce type d’interventions, totalement gratuites, et effectuées au niveau local, permet aux malades non seulement d’éviter de faire de longs et coûteux déplacements vers les villes du Nord mais aussi d’être suivis par les médecins locaux qui auront été formés par ces spécialistes . Pour rappel, une équipe du même Centre hospitalo-universitaire de Douéra (Alger), composée de 15 médecins, dont des spécialistes en orthopédie, conduite également par le Professeur Hafida Kismoune, chef de service de chirurgie plastique, a déjà effectué à Ghardaïa un séjour médical du 8 au 14 mai 2017, lors duquel 35 interventions chirurgicales , dont 17 en chirurgie plastique et 8 en chirurgie orthopédiques ont été réalisées sur des patients de Ghardaïa et des wilayas limitrophes. Pendant la même période, pas moins de 281 consultations, dont 266 en chirurgie plastique et 15 en orthopédique, ont été assurées. Pour rappel, c’est l’ex-ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf, lors de sa dernière visite dans la wilaya de Ghardaïa, qui avait mis en exergue la nécessité d’organiser des réunions régulières pour assurer le suivi et le succès de ce type d’opérations en facilitant la tâche à ces missions médicales, avant de s’engager à mettre à leur disposition tous les moyens et équipements nécessaires. Et c’est dans ce cadre que des accords de jumelage ont été conclus, début mars 2016, entre les CHU du Nord du pays et ceux du Sud et des Hauts-Plateaux pour la prise en charge des spécialités qui font défaut dans ces régions, d’une part, et assurer la formation des corps médical et paramédical, d’autre part.