Vingt-cinq patients issus des différentes localités de la wilaya de Ghardaïa ont bénéficié récemment d’une intervention chirurgicale de pose d’une prothèse totale de la hanche à double mobilité ou du genou, a appris samedi l’APS auprès des responsables de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière (DSPRH). Une équipe médicale spécialisée composée d’une quinzaine de praticiens (chirurgiens orthopédistes, anesthésistes) et personnel paramédical de l’Etablissement hospitalier spécialisé (EHS) de Douéra -Alger, dirigée par le Pr Abdeltif Saighi Bouaouina, avec l’appui de praticiens et paramédicaux de l’hôpital Brahim-Trichine de Ghardaïa, a effectué durant trois jours des interventions sur des patients souffrant de sérieuses complications de santé ayant entraîné une altération de leur mobilité et provoqué une déformation au niveau des membres inférieurs, a indiqué le directeur de la Santé. Trois enfants ayant une malformation du pied (pied bot) ont subi dans ce cadre une intervention chirurgicale visant à libérer les muscles du pied rétractés afin de leur donner une normalité et les aider dans leur vie quotidienne, a fait savoir Ameur Benaissa. Ces actes médicaux spécialisés, lourds et très coûteux ont été dispensés à titre gracieux dans le cadre du jumelage inter-hôpitaux entre l’hôpital Brahim-Tirichine de Ghardaïa et le EHS de Douéra. Ils permettront aux patients de retrouver, après la mise en place de prothèse et une période de rééducation, une mobilité totale, a-t-il expliqué. Le déplacement de ce staff médical a permis, outre de réduire considérablement le coût de la prise en charge des patients souffrant d’immobilisme, de limiter les coûts des évacuations sanitaires en la matière, de renforcer la capacité des praticiens locaux dans la chirurgie de la prothèse de la hanche et du genou, a indiqué ce responsable. En marge de ces journées opératoires, une session de formation animée par le Pr Abdeltif Saighi Bouaouina a été également initiée au profit des praticiens et paramédicaux locaux afin de renforcer leurs compétences et d’améliorer leur savoir-faire en matière de prise en charge des patients pâtissant de handicaps fonctionnels suites à des maladies ou accidents. n