Le Chef d’Etat-Major de l’Armée nationale Populaire (ANP) Ahmed Gaïd Salah, a adressé, mercredi à Alger, « une sérieuse mise en garde » aux « supplétifs » et « inféodés de la bande » qui mènent des campagnes visant à « remettre en cause toute action qu’entreprend l’institution militaire » pour résoudre la crise. « Tenir cet engagement sincère commence à effrayer les supplétifs et les inféodés de la bande, au point où ils ont commencé à mener des campagnes aux objectifs bien connus, pour remettre en cause toute action qu’entreprend l’institution militaire et son Commandement novembriste, ainsi que tout effort que consent chaque fils dévoué à cette patrie« , a-t-il affirmé dans une allocution prononcée à l’occasion de la cérémonie de remise du Prix de l’ANP pour la meilleure œuvre scientifique, culturelle et médiatique pour l’année 2019. Le vice-ministre de la Défense nationale a soutenu, à ce titre, que ces « supplétifs » et « inféodés de la bande ont adopté la voie des appels directs au rejet de toute action qui peut concourir à résoudre la crise, croyant qu’ils pourront échapper à l’emprise de la justice« .

Dans ce discours, le Chef d’Etat-Major de l’Armée nationale Populaire (ANP) a évoqué à trois reprises le mot « traîtres »:

  1. « nous leur adressons une sérieuse mise en garde, que l’Algérie est plus chère et plus précieuse pour qu’elle soit, elle et son peuple, victimes de ces traîtres qui ont vendu leur âme et conscience et sont devenus des outils manipulables voire dangereux entre les mains de ces cercles hostiles à notre pays. »

  2.  « Il est grandement temps d’avoir une vision rigoureuse fondée sur la protection l’intérêt suprême de l’Algérie, quant à la prise de toutes les dispositions réglementaires envers les agissements de ces traîtres contre l’avenir du peuple et le destin de la patrie. »
  3. « Il est certain que c’est l’appareil de la justice qui statuera sur ce qui adviendra de ces traîtres et prendra toutes les dispositions équitables, mais dissuasives et rigoureuses au demeurant. »

Plus de détails dans nos prochaines éditions