Le chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP) Ahmed Gaïd Salah, a souligné, ce lundi à Ouargla, qu’il était « opportun de convoquer le corps électoral le 15 du mois de septembre courant » et que « les élections puissent se tenir dans les délais fixés par la loi », indique un communiqué du ministère de la Défense nationale. « J’avais abordé lors de ma précédente intervention la priorité d’entamer sérieusement la préparation des élections présidentielles dans les quelques semaines à venir, et je confirme aujourd’hui, et partant de nos missions et prérogatives, ainsi que de notre respect de la Constitution et des lois de la République, que nous considérons qu’il est opportun de convoquer le corps électoral le 15 du mois de septembre courant et que les élections puissent se tenir dans les délais fixés par la loi, des délais raisonnables et acceptables qui répondent à une revendication populaire insistante », a indiqué le général de Corps d’Armée qui effectue une visite d’inspection et de travail à la 4ème Région militaire.

Plus de détails dans nos prochaines éditions