Le Machaal club de Béjaïa a remporté la Coupe d’Algérie de Futsal, en s’imposant devant l’Espoir Futsal de Constantine (EFS) sur le score de 7 à 5, (mi-temps : 3-3), en finale disputée jeudi à la salle Harcha-Hacène (Alger). Le début du match a été à l’avantage des Constantinois qui ont ouvert le score dès la 2e minute de jeu par le Capitaine Dechache, avant que les Béjaouis n’égalisent par Mourad Tararit après 3 minutes seulement.

A partir de cet instant, les occasions de score se sont multipliées des deux côtés, mais le MCB était plus efficace en ajoutant un second but par le Capitaine Malek Ben Seghir (9e min). Après cet avantage, les joueurs du MCB procédaient par des contres au moment où les Constantinois dirigés par Lies Kaid-Kasba, réussirent à niveler le score par Bennacer (17e) qui ajoutera un 3e but sur penalty transformé par le même Bennacer.
La fin de la 1re mi-temps a été palpitante des deux côtés, puisque les gars de «Yemma Gouraya» réussiront à égaliser avant la fin de cette période par Benseghir. La mi-temps fut sifflée sur un score de parité (3-3). Dés la reprise de la deuxième mi-temps, les Béjaouis inscrivent un 4e but par Tararit, auquel répondra Bennacer qui égalise à (4-4) après 5 minutes. Mais l’expérience des champions d’Algérie leur a permis de faire la différence en ajoutant deux nouveaux buts par Bennacer et Tararit. Ce dernier a exploité une sortie hasardeuse du gardien constantinois Chaib Bouabdallah. Le 7e but du MCB est venu concrétiser un mouvement collectif de belle facture conclu par le capitaine Benseghir. Menée au score, la formation constantinoise jouera son va-tout pour réduire le score, en se contentant finalement d’un seul but (le 5e) inscrit par Benyoucef. Finalement, le MCB réussira à remporter le trophée, une semaine seulement après avoir été sacré du titre national aux dépens du club oranais Rabie (4-2).
C’est le 2e vice-président de la Fédération algérienne de football, Bachir Ould Zmirli, qui a remis le trophée de champion au capitaine du Machaal club de Béjaia Malik Ben Seghir, qui remporte ainsi son 2e trophée consécutif décroché en 2017 aux dépens de Moustakbal Guelma (6-2).