L’élimination des Eléphants ivoiriens dès le 1er tour de la CAN-2017 après leur défaite (0-1) face au Maroc a suscité mardi soir la frustration et surtout la colère de supporters à Abidjan.

« C’est une honte », peste Kouakou, assis à même le sol devant un écran géant, dans le quartier chic de Cocody où s’étaient rassemblés de nombreux fans pour suivre le match des Eléphants ivoiriens contre le Maroc, dernière des trois rencontres du premier tour de la Coupe d’Afrique se déroulant au Gabon. « Ils ne valent rien. Depuis le début de la CAN, ils n’ont rien prouvé », s’écrie Emilie, interpellant les joueurs dans son tee-shirt orange, une des couleurs du drapeau national. « Eléphants, vous nous avez trahis ! », fulmine pour sa part Daniel. « On donne plein d’argent à ces joueurs et ils ne mouillent pas le maillot, ils sont partis au Gabon pour faire du tourisme, c’est inadmissible », renchérit un supporter qui préfère garder l’anonymat. Certains fans mettent en cause les choix du sélectionneur Michel Dussuyer, notamment celui de l’attaquant aligné dans le onze de départ. « Pourquoi Gradel n’a pas débuté le match à la place de Zaha ? », fait en effet remarquer Ibrahim, un chauffeur de taxi. Pour Victor, « il faut virer tout le monde, d’abord l’entraîneur qui n’a jamais entraîné de grandes équipes en Afrique, et il faut trouver de nouveaux joueurs ». « Ici, on gagnait de l’argent avec la vente de boissons lors des matches des Eléphants. Aujourd’hui, c’est fini, c’est dur », regrette encore Bakari, vendeur de boissons sucrées, l’air évasif devant son stand. La Côte d’Ivoire, tenante du titre à la CAN, a perdu son dernier match du groupe C à Oyem contre le Maroc après deux nuls contre le Togo et la RD Congo. Les Eléphants n’avaient plus quitté la compétition aussi tôt depuis l’édition 2004 disputée en Tunisie et pour laquelle ils ne s’étaient pas qualifiés.