Une enveloppe financière de l’ordre de 230 millions de dinars a été mobilisée, dans le cadre d’un investissement privé, dans la ville de Batna pour la réalisation d’un marché de gros des fruits et légumes, a indiqué dimanche à l’APS, le directeur régional du commerce, Brahim Khidri.

Les travaux de ce marché, érigé sur une surface estimée à 8 800 m2 à la sortie ouest du chef-lieu de wilaya, près du carrefour entre les villes de Batna et Tazoult, sont à un taux d’avancement de 80 %, a précisé le même responsable. Il a déclaré que ce dernier permettra de générer 300 emplois et disposera de 152 locaux commerciaux d’une surface globale de 60 m2 chacun, de 56 chambres froides de 160 m2 chacune.
Cette infrastructure commerciale, première du genre dans la wilaya, comprend toutes les commodités nécessaires, en l’occurrence un parking, un restaurant, un café et un dortoir, a-t-il dit. Lors de sa récente visite à ce projet, le chef de l’exécutif local Abdelkhalek Sayouda a insisté sur la nécessité du parachèvement des travaux dans les plus brefs délais avec l’objectif de mettre en service ce marché de gros « avant le mois de Ramadhan prochain ». La wilaya de Batna avait bénéficié durant les années 2011 et 2012 de deux opérations nécessitant un montant financier de 66 millions de dinars chacune pour la réalisation de 6 marchés de proximité dans les communes d’Oued Chaâba (Hamla 3), d’Aïn Touta, de Tazoult, de Maâdhar en plus d’un autre programme exécuté par le groupe Batimetal, portant réalisation de 4 marchés couverts totalisant 160 carrés et 7 espaces (252 carrés) d’un coût global de 190,4 millions de dinars. La concrétisation de ces projets a permis la répartition de plus de 2 027 commerçants informels à travers 64 sites de la wilaya, selon les statistiques de l’année 2011, ont affirmé les services de ce secteur.