Décidément, le retour du mauvais temps dans la région du nord du pays va continuer à sévir encore, a averti l’office national de la météorologie (ONM).

En effet, hier encore, plusieurs axes routiers sont restés impraticable, voire bloqués par la neige dans de nombreuses zones montagneuses de Kabylie.
À Béjaïa, les services techniques des communes rurales, épaulés par les équipes d’intervention de la protection civile, des travaux publics, des forêts et de l’office national d’assainissement (ONA), étaient hier à pied d’œuvre sur le terrain pour procéder au déneigement des routes, mais aussi venir en aide aux villageois isolés et coincés par les fortes chutes de neige. Outre ce problème de blocage des routes, provoqué par ce manteau blanc qui couvre ces derniers jours toutes les régions montagneuses de Kabylie, les habitants de ces zones rurales souffrent du manque de gaz butane dont la chaine de distribution connait une défaillance remarquable. En dépit des assurances des responsables de Naftal à Béjaïa quant à la disponibilité du gaz butane au niveau de leurs différents centres de distribution, les bonbonnes de gaz n’arrivent pas comme en temps normal chez les commerçants et les citoyens de certaines localités, telles que Kendira, Chellata, Adekar, Akfadou, Béni Maouche, Ighil Ali… Afin de faire à cette pénurie de gaz butane, certains maires, à l’instar de celui d’Akfadou, ont pris cette louable initiative de mettre les camions de leurs communes, à la disposition des commerçants pour transporter les bonbonnes vides des citoyens vers les centres d’enfutage et de distribution de Naftal, en vue de les remplir. S’agissant de l’état des routes, les responsables de la Direction des travaux publics (DTP) ont fait état de blocage, hier, de certains axes routiers, tels que la RN26-A reliant Béjaïa à Tizi Ouzou via Chellata, fermée à la circulation au niveau du col de Taguidjout haut de plus de 1.200 mètres, la RN12 reliant la capitale des Hammadites à Tizi Ouzou via Adekar, la RN106 liant Ighil Ali et Bordj Bou Arréridj, la RN75 menant de Béjaïa à Sétif par Amizour, le CW159 au niveau du village Alma, entre Chellata et Ouzellaguen, et enfin, le CW23 qui mène de Tamokra vers la wilaya de Bordj Bou Arréridj.
Toutefois, on apprend que les opérations de désenclavement de ces zones montagneuses se poursuivent sans relâche, grâce à la mobilisation de chasse-neiges des APC, DTP et des entreprises publiques et privées de la région. Néanmoins, les chutes continuelles de la neige dans quelques endroits, telle qu’à Chellata, rendent les opérations de déneigement difficiles, précisent les services de la DTP.
À noter qu’un effondrement rocheux, qui s’est produit, dimanche dernier, sur la route nationale n° 9, plus précisément à hauteur de l’hôtel Safsaf de Souk El Tenine, a contraint les services techniques de la wilaya à fermer momentanément cette route à la circulation automobile. Hormis quelques dégâts matériels causés à l’établissement hôtelier situé à côté du talus rocheux ayant subi un écroulement partiel, aucune victime n’est à déplorer.
Enfin, il convient de signaler que les chutes de neige continueront d’affecter aujourd’hui, mardi et demain mercredi, les reliefs du centre et de l’est du pays à partir de 600 et 700 mètres d’altitude, annonce un bulletin météorologique spécial (BSM).