Battu par le RC Strasbourg (2-1), samedi lors de la 16e journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain a concédé sa première défaite de la saison. Un revers qui l’empêchera de battre les records du FC Nantes de la saison 1994/1995.

Les Canaris n’avaient perdu qu’un match et étaient restés invincibles 32 journées. Le PSG version 2017/2018 n’ira pas chercher le record du FC Nantes. Tombé à la Meineau face au Racing Club de Strasbourg (2-1), samedi lors de la 16e journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain a vu sa série d’invincibilité – en Ligue 1 et depuis le début de la saison – prendre fin de manière assez rocambolesque. La série en championnat s’est arrêtée elle à 15 rencontres sans défaite. Le club de capitale, bousculé par le club alsacien, n’an effet pas su exploiter ses chances et surtout les neuf minutes de temps additionnel offertes par le corps arbitral. Un match interminable qui a fini de manière un peu folle. D’août à décembre, les troupes d’Unai Emery auront quand même effectué une superbe série. Cette première défaite parisienne de la saison – après rencontres 18 toutes compétitions confondues – est aussi un petit clin d’œil à l’histoire. Le grand FC Nantes de Jean-Claude Suaudeau y avait lui aussi concédé sa toute première défaite lors de l’historique exercice 1994/1995, qu’il avait terminé comme champion de France. Le FCN était resté invaincu en Ligue 1 (Division 1 à l’époque) pendant 32 journées avant de s’incliner face au RCS (0-2) lors de la 33e journée. Le PSG d’Unai Emery ne fera pas mieux que celui de Laurent Blanc version 2015/2016. Lors de sa dernière saison aux commandes du club parisien, le technicien français était resté invaincu pendant 27 rencontres avant de s’incliner au Parc OL face à l’Olympique Lyonnais (2-1) lors de la 28e journée. Cette saison-là, le PSG était resté invaincu 36 matches en L1 mais sur deux saisons. Un record certes. Mais pas le bon.