Samedi, un tifo «Lillois merda» déployé avant le coup d’envoi a mis le feu aux poudres à l’occasion du derby entre Lens et Lille (1-0) et contribué en partie aux violents incidents survenus à la mi-temps.
Les supporters des Sang-et-Or ont concocté un tifo insultant à destination de leurs voisins. Un message qui a surpris les dirigeants artésiens.
«On connaissait l’orientation, on connaissait un texte qui n’était pas exactement celui produit sur la fin. Quand le tifo change, vous ne le découvrez que lorsqu’il est déployé. Cela devait être un message plus pro RC Lens, pas forcément celui que l’on a vu apparaitre, a révélé le directeur général de Lens, Arnaud Pouille. Je n’ai pas d’avis à émettre si ce n’est que ce n’est pas le message le plus apaisant qui puisse exister. L’an dernier, on a joué le derby contre Lille à huis clos avec un message de détestation déjà.»
Rappelons que le match a repris avec 45 minutes de retard après la pause en raison d’incidents regrettables dans les tribunes. Comme indiqué par le directeur général du RCL, Arnaud Pouille, le club artésien n’a jamais autorisé le déploiement d’un tel tifo.
D’après RMC Sport, les dirigeants sang et or, très affectés par la mauvaise image renvoyée, se sentent vraiment trahis et remontés contre les supporters qui avaient prétendu vouloir afficher un tifo «Allez Lens», visuel à l’appui. Alors que la Commission de Discipline de la LFP devrait se réunir hier pour examiner ces incidents, la direction lensoise espère éviter de lourdes sanctions. n