Lewis Hamilton (Mercedes) a dominé hier une séance de qualification particulièrement disputée sur le circuit de Yas Marina. Pour la dernière course de la saison, le Britannique a signé sa 83e pole, la onzième de l’année

, et devancé son coéquipier Valtteri Bottas. Les deux Ferrari de Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen occuperont la deuxième ligne, devant les Red Bull. Lewis Hamilton conclura la saison 2018 comme il l’a débutée : de la pole position. L’alerte moteur du grand prix du Brésil classée au rang des peurs inutiles après des tests rassurants vendredi, les jantes ventilées de retour pour mieux contrôler la surchauffe des pneus arrière, le Britannique a pu se lâcher une dernière fois pour conquérir sa 83e pole position en carrière – nouveau record -, sa onzième de l’année et sa quatrième à Abou Dabi, samedi soir sur le circuit Yas Marina.
On pourrait croire à la force de l’habitude mais il n’en fut rien. Du moins pas en Q3. Car après une Q2 survolée en pneus «ultra tendre» 0»451 plus vite que Max Verstappen (Red Bull) sans parler du reste du peloton, le quintuple champion du monde a dû serrer ses trajectoires pour rester le maître. Avec un premier tour bouclé en 1’35»295 – nouveau record de la piste pour un tour de qualification – il n’avait que 0»0»57 de marge sur son rival malheureux de 2018, Sebastian Vettel, et 0»124 sur son coéquipier Valtteri Bottas dans un Top 6 groupé en moins de 0»3 comprenant également Daniel Ricciardo (Red Bull), Max Verstappen (Red Bull) et Kimi Räikkönen (Ferrari).