Auteur d’un dernier tour exceptionnel, Lewis Hamilton pouvait savourer sa pole position à Monaco. La deuxième de sa carrière. Le Britannique a déclaré : «Premièrement, merci au public, j’adore être ici, je suis chez moi et c’est la course dont tous les pilotes rêvent, on donne tout ce que l’on a. Tout le travail que nous avons fait, tous les gars à l’usine ont juste travaillé sans relâche. Nous sommes arrivés avec une super auto ici et une belle bataille avec Valtteri, qui est super rapide ici et lors de toutes les courses.
Mais le désir et la volonté d’aller chercher cette pole, ça veut dire tellement pour moi, j’ai dû puiser plus profond que jamais. Le tour était beau ! Je me sens super bien et suis vraiment reconnaissant. Évidemment, on a un super package, mais ce que les gens doivent réaliser, c’est que nous, les pilotes, on emmène n’importe quelle auto, rapide ou lente, à la limite. Et quand on est à la limite, c’est comme faire un rodéo sur un taureau, c’est hors de contrôle en permanence, donc il faut vraiment essayer de l’équilibrer et de réagir au bon moment. C’était difficile, j’ai eu du sous-virage à La Rascasse et j’ai juste réussi à la rattraper. J’en ai perdu aussi un le dernier virage mais j’ai franchi la ligne et j’espère que ces millièmes avaient fait la différence, donc je
ne connais pas l’écart, mais je prends, ! C’est parfait.»