La 4e édition du Salon de la formation continue et par apprentissage a fermé, hier, ses journées au Palais de la Culture à Alger qui a abrité l’évènement les 6, 7 et 8 février en cours.

Sur place, une quarantaine de stands, représentant divers organismes privés de formation mais aussi des instituts relevant de la représentation diplomatique à Alger et des organismes étatiques dont l’Ansej, l’Anem, et la Protection civile, étaient sollicités par une foule de visiteurs à une formation à la carte. Plusieurs conférences ont été organisées en marge de ce salon, dont celle animée hier par le responsable de la formation chez Renault Algérie Académie, Mohamed Berkane.
«La marque Renault est déployée à travers une quarantaine de wilayas et Renault Algérie Académie est présente à travers une centaine de points de vente et d’ateliers. Nous assurons une formation aussi bien pour le volet vente de véhicules neufs (VVN) que pour le service après-vente», explique Mohamed Berkane. Avant d’ajouter : «Le coût de la formation présentielle, sur site, équivaut à 180 000 DA pour une durée de 34 jours. Cependant, et pour éviter un fort taux de déperdition, nous avons notre politique, une formation à distance e-learning de 6 à 10 jours, qui est une sorte de présélection selon trois critères auxquels est assujetti le stagiaire, à savoir la motivation et l’amour de la marque Renault, le métier et, enfin, un comportement de fidélité envers la marque», détaille Berkane. Après la présélection, à distance, s’ensuit la labellisation du stagiaire sur un métier bien précis de la mécanique automobile et enfin, une convocation à satisfaire avant un test psychotechnique pour ensuite suivre une formation présentielle comprenant cinq modules et sanctionnée par une qualification. «En règle générale, 80% de nos stagiaires sont des éléments de Renault Algérie, les autres 20% représentent des stagiaires qui désirent ouvrir des ateliers à leur propre compte ou bien des stagiaires recommandés par des entreprises publiques. Les formations assurées par Renault Algérie Académie ne sont certes pas certifiées mais nous avons nos propres références », assure-t-il également. Sur un autre registre, les formations les plus prisées sont celles relatives à l’électromécanique, la carrosserie et la peinture automobile.