Le MO Béjaïa est le sixième club de Ligue 1 Mobilis à quitter précocement la Coupe d’Algérie de football, après sa courte défaite chez l’USM El Harrach (1-0), lors du 16e de finale disputé samedi au stade 1er-Novembre (Mohammadia), au moment où le NC Magra et le CR Belouizdad

se sont qualifiés pour les 8es de finale, après leurs victoires respectives contre l’US Remchi (0-3) et le CA Batna (0-1). Le MOB est, en effet, le sixième pensionnaire de l’élite à quitter l’épreuve populaire aussi tôt, après l’AS Aïn M’lila, sortie la veille par la JSM Béjaïa (1-2), alors que la JS Saoura, la JS Kabylie, l’Olympique de Médéa et le DRB Tadjenanet avaient été sortis dès les 32es de finale. Les Crabes avaient pourtant tenu bon face aux Jaune et Noir, contraints sur leur propre terrain d’aller jusqu’aux prolongations, après que le temps réglementaire se soit achevé sur un score vierge. Mais au moment où tout semblait indiquer que les deux clubs allaient se départager aux tirs au but, le défenseur Farès Benabderrahmane a surgi à la 109e, pour offrir une précieuse qualification aux Harrachis, eux qui souffrent considérablement en championnat de Ligue 2 Mobilis et qui devraient donc se redonner une confiance en vue de la phase «retour», qui s’annonce déterminante pour assurer le maintien. De son côté, le nouveau promu en Ligue 2 Mobilis, le NC Magra a confirmé toute la bonne réputation qu’il s’est forgée en championnat, en ramenant une très belle qualification de chez l’US Remchi, car outre sa victoire par trois buts à zéro, il y a également mis la manière. Les buts du NCM ont été inscrits par Abdelhalim Nezouani (44′), Adhem Demane (53′) et Aziz Fegas (79′), alors que le CR Belouizdad s’en est remis au revenant Sofiane Bouchar (74′) pour battre le CA Batna (1-0). Outre le Chabab, les deux autres pensionnaires de l’élite engagés jusqu’ici, en l’occurrence le MC Oran et le CA Bordj Bou Arréridj ont réussi à se qualifier pour les 8es de finale, tout comme l’USM Annaba, le SA Mohammadia et CR Bouguirat, qui avaient tous joué vendredi. La qualification de l’USMAn a été assez nette contre la modeste formation du MB Bazer Sakhra, qu’il avait assez facilement dominée (3-0), grâce aux réalisations de Zouani (3′), El Ghomari (52′) et Hernanes (90′). De son côté, le MC Oran a éprouvé un peu plus de difficultés contre le RA Aïn Defla, car malgré son appartenance à l’élite du football national, il a difficilement pris le dessus (1-2). Certes, les gars d’El Hamri avaient bien démarré ce match, en menant (2-0) grâce à Bettoumi (7′) et Boudebouda (13′), mais la suite a été un peu moins bonne, puisque leur relâchement a permis à l’équipe locale de revenir à la 69′, grâce à Mekkioui (1-2), avant de leur donner quelques sueurs froides, jusqu’au coup de sifflet final. Toujours à l’Ouest, le derby de Mascara, entre le SA Mohammadia et l’ARB Ghriss a été âprement disputé, et il a fallu attendre la 57′ pour voir Benhamou offrir la qualification au SAM (1-0). Le match CR Bouguirat – CRB Kaïs a été tout aussi disputé, comme en témoigne le score de parité (1-1), qui était resté inchangé même après prolongations. Il a donc fallu recourir à la séance de tirs au but pour départager les deux clubs et la chance a finalement souri au CR Bouguirat, qui l’a emporté (4-2). Même cas de figure dans le dernier match inscrit au programme de ce vendredi, puisque le WA Tlemcen (Ligue 2) et le CA Bordj Bou Arréridj (Ligue 1) n’ont pu se départager, même après prolongations, le score étant resté de zéro partout jusqu’à la fin des 120 minutes. Il a donc fallu recourir aux tirs au but, là-encore, pour départager les deux clubs et ce sont les Criquets du CABBA qui ont été les heureux élus, avec six penalties transformés contre seulement cinq pour le WAT. De son côté, la JSMB s’était qualifiée grâce aux réalisations de Khezri (29′) et Oualali (90′), alors que Si-Ammar avait égalisé pour l’ASAM à une vingtaine de minutes de la fin du temps réglementaire. Les autres matchs de ces 16es de finale se joueront le samedi 29 décembre, le dimanche 30 décembre, le lundi 31 décembre et le mardi 1er janvier 2019, au moment où le match Amel Bousaâda – ES Sétif a été reporté à une date ultérieure.