Le président de la Fédération algérienne de football (FAF) Kheireddine Zetchi, a décidé de retirer sa candidature aux élections du Conseil de la Fédération internationale (Fifa), prévues ce vendredi à Rabat (Maroc), en marge de l’assemblée générale élective (AGE) de la Confédération africaine (CAF), a annoncé la FAF dans un communiqué. « Le Président de la FAF a choisi la voie de la sagesse en décidant de retirer sa candidature au poste de membre du Conseil de la FIFA. Entre le rejet de sa candidature, le 26 janvier 2021, par l’organe chargé de l’examen des candidatures de l’instance du football internationale, et sa réhabilitation, par le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) de Lausanne le 5 mars 2021, Zetchi n’a pu effectuer sa campagne électorale convenablement et défendre ainsi les chances de l’Algérie de figurer au sein du Conseil de la FIFA », a indiqué la FAF sur son site officiel. A l’issue de ce retrait, les deux places mis en jeu dans le groupe linguistique arabophone, lusophone, et hispanophone, pour faire partie du Conseil de la Fifa, reviennent ainsi au Marocain Faouzi Lekjaâ et l’Egyptien Hani Abo Rida, ce dernier briguait un deuxième mandat. « La FAF continuera avec la même passion à contribuer au développement du football continental à travers les Commissions de la CAF, où l’Algérie est fortement représentée », conclut l’instance fédérale.