Le président de la fédération algérienne de football, Charaf-Eddine Amara a annoncé, jeudi, à Alger, sa démission de son poste.

“Aujourd’hui, je prends acte de me retirer”, a indiqué Charaf-Eddine lors d’un point de presse tenu au siège de la FAF à Dely Brahim (Alger), estimant que l’élimination de l’équipe nationale “ne doit pas être perçue comme un drame national, même s’il s’agit d’une déception populaire”.

Mohamed Maouche, vice président de l’instance fédéral et ancien membre de la glorieuse équipe du FLN le remplacera jusqu’à l’AG élective.

Mohamed Maouche, a été désigné pour assurer l’intérim à la tête de l’instance fédérale jusqu’à la tenue d’une assemblée générale élective, a annoncé jeudi le président démissionnaire Charaf-Eddine Amara.

Le président de la FAF s’est exprimé peu après la réunion extraordinaire du Bureau fédéral de la FAF, convoqué pour “étudier la situation” suite à l’élimination des “Verts” du Mondial 2022.

J’accepte de faire les frais de cette élimination. Je me suis réuni avec les membres du Bureau Fédéral, pour les informer de ma décision de me retirer de mon poste. L’intérim de la présidence de la FAF sera assuré par un vice-président. J’ai décidé de désigner Mohamed Maouche pour ce qu’il représente comme symbole jusqu’à la tenue des prochaines élections”, a-t-il indiqué lors d’un point de presse tenu au siège de la FAF à Alger.

Charaf-Eddine a décidé de convoquer jeudi une réunion extraordinaire du Bureau fédéral pour étudier la situation, suite à l’échec des “Verts” à se qualifier à la prochaine Coupe du monde 2022 au Qatar, avant de faire signifier sa décision de se retirer de son poste. Vainqueur lors de la première manche disputée vendredi face au Cameroun à Douala (1-0), l’équipe nationale s’est inclinée, à la surprise générale, mardi soir au stade Mustapha-Tchaker de Blida (2-1), dans le temps additionnel des prolongations.

“C’est une démission individuelle, qui va entraîner des élections qui se tiendront dans quelques jours. Je souhaite bon courage au futur président qui sera élu par l’assemblée générale ainsi qu’à toutes les sélections nationales. J’espère que l’ensemble des sélectionneurs, toutes catégories confondues, puissent rester à leurs postes dans le souci de préserver la stabilité”, a-t-il conclu.

Pour rappel, Charaf-Eddine Amara avait été élu à la tête de la FAF en avril 2021, en remplacement de Kheïreddine Zetchi, qui avait refusé de se présenter pour un second mandat.

Vainqueur en match aller vendredi face au Cameroun à Douala (1-0), l’équipe nationale s’est inclinée , à la surprise générale, mardi au stade Mustapha-Tchaker de Blida (1-2) dans le temps additionnel des prolongations.

Avant l’annonce de cette démission la FAF avait indiqué avoir introduit un recours auprès de la cAF sur les irrégularités et les erreurs d’arbitrage enregistrées lors du match retour Algérie-Cameroun comptant pour les barrages zone Afrique du mondial qatari 2022.