Moins d’une semaine après la clôture du Salon de l’automobile et motocycles de l’Ouest, qui s’est tenu du 10 au 16 décembre au Centre des conventions d’Oran, les opérateurs, dont les usines d’assemblage sont déjà opérationnelles, ont mis le cap sur le Palais des expositions de la Safex (Pins maritimes) pour s’offrir un autre bain de foule dans l’ambiance de la Foire de la production algérienne (FPA).

Deux sorties successives en l’espace de quelques petits jours, qui s’inscrivent en droite ligne avec l’orientation des événements d’Oran et d’Alger, dédiés tous deux à la production. Le premier sous le thème « La production nationale : une réalité », et le second intitulé « Economie diversifiée et performance à l’export ».
Dans une démarche qu’ils disent inscrire dans la stratégie globale, prônée par les pouvoirs publics, au bénéfice d’une industrie nationale renforcée et diversifiée, ils ont planté le décor de leurs gammes respectives aux Pins-Maritimes, entre véhicules particuliers et utilitaires. Nous avons nommé Renault Algérie Production (Renault-Dacia), Kia Al Djazaïr (Gloviz), Global Motors Industrie (Hyundai Trucks & Bus), Tahkout Manufacturing Company (Hyundai VP), Sovac Production (VW-Seat-Skoda), Safav-MB (Mercedes-Benz) et Ival Industrie (Iveco).

Renault Algérie Production en pionnier
Pionnier de l’assemblage de véhicules particuliers en Algérie, Renault Algérie Production hérite d’ores et déjà du statut de doyen des opérateurs du secteur, présents à la FPA, avec déjà quatre participations depuis l’ouverture de son usine d’Oued Tlelat (Oran) en novembre 2014.
A travers ses deux modèles, Renault Symbol et Dacia Sandero Stepway, RAP tente de mettre en évidence le chemin qui lui a permis de monter progressivement en cadence pour atteindre les 110 000 véhicules assemblés et de « dépasser » ses objectifs, indiquent les responsables de l’entreprise. En plus d’avoir recruté et formé plus de 1 000 collaborateurs, Renault a contribué au développement de fournisseurs locaux de pièces et composants et a atteint un taux d’intégration locale de 30% », souligne la même source.
En plus d’assembler des véhicules, Renault veut s’inscrire dans une « démarche d’entreprise citoyenne » en accompagnant le secteur de la formation professionnelle en matière d’expertise dans les métiers de l’automobile, grâce notamment à Renault Algérie Académie, son centre de formation agréé par l’Etat, et inauguré en 2015.

Sovac Production : trois nouveautés en 2018
De son côté, Sovac Production, dont l’usine est implantée dans la wilaya de Relizane, fait de cette édition de 2017 de la FAP, sa première apparition grand public depuis le lancement de ses activités en juin dernier. Absent au tout récent Autowest, le partenaire du groupe Volkswagen a mis les bouchées doubles à l’occasion de la manifestation de la Safex où il expose son quadruplé VW Golf, Seat Ibiza, Skoda Octavia et VW Utilitaire Caddy.
Sur le plan de la communication-produit, l’entreprise dirigée par Mourad Oulmi annonce l’arrivée de ses chaînes d’assemblage de trois nouveaux modèles, en l’occurrence la VW Polo, la Seat Leon et la Skoda Rapid. A ce trio, s’ajoutera la Seat Ibiza qui sortira de l’usine de Relizane dans sa toute dernière robe, alors que les premiers exemplaires depuis l’entame de l’assemblage avaient conservé à l’Ibiza made in Algeria les atours de la génération précédente. Laquelle génération a déjà été retirée des chaînes de montage de l’usine Seat Matorell, à Bercelone, depuis le même mois de juin.
Le renfort annoncé pour l’année qui arrive portera la gamme assemblée dans l’usine Sovac Production à 7 modèles.
Il permettra aussi de faire croître les volumes à plus de 30 000 exemplaires, a indiqué M. Oulmi.
Sur les 6 mois de l’assemblage effectué pour le compte de l’année 2017, les volumes auraient déjà atteint 5 000 unités, contre 12 000 préalablement prévus.