Lorenzo Venuti, défenseur italien de la Fiorentina, révèle que son père, qui souffre d’un cancer, a eu droit à une visite de Franck Ribéry, qui s’est spontanément proposé. Enfant de la Fiorentina, son club formateur avec qui il a disputé 27 matchs cette saison, Lorenzo Venuti a été secoué par une terrible nouvelle: son père souffre d’un cancer. En racontant cette épreuve dans un texte, ce latéral droit de 26 ans a révélé que son coéquipier Franck Ribéry s’était distingué avec un geste très classe. L’ancien international français de 38 ans lui a proposé de rencontrer son père.
«J’ai traversé une période sombre», a d’abord raconté Lorenzo Venuti, dans cette lettre rapportée par l’agence de presse italienne ANSA. «Il n’était pas facile de montrer un sourire, et encore moins de le trouver intérieurement. Quand je l’ai appris, mon monde s’est écroulé. J’ai eu peur et, dans un état de confusion, j’ai demandé des explications aux médecins de la Fiorentina. Je les ai pris à part et leur ai expliqué la situation, en cherchant des réponses».

«J’aimerais le rencontrer»
«Franck était dans la pièce d’à côté et a tout entendu, même si je ne le savais pas, a-t-il ajouté. Il m’a vu dans le vestiaire, triste, et s’est assis à côté de moi». L’ancien cadre du Bayern Munich lui a alors lancé: «Lorenzo, il n’y a pas d’entraînement demain, l’entraîneur nous laisse libre. Emmène-moi voir ton père, j’aimerais le rencontrer».
«J’ai marmonné quelque chose et mon coeur s’est rempli, a repris Lorenzo Venuti. C’est un geste qui ne va pas de soi, qui n’est pas exigé, qui est sincère. Le lendemain, je suis allé le chercher en voiture et nous sommes allés à Incisa Valdarno où vit ma famille. C’est ce qu’être un homme signifie pour moi. Et pas parce qu’il s’appelle Ribéry. C’est un geste fait sans rien avoir en retour, fait exclusivement avec bienveillance, secrètement entre lui et moi». À la Fiorentina depuis 2019, Franck Ribéry est sous contrat jusqu’au mois de juin. Son bilan est, avant la 38e journée de Serie A, de deux buts et sept passes décisives en 29 matchs.