L’UEFA a annoncé à ses 55 associations membres qu’elles avaient jusqu’au 25 mai prochain pour statuer sur la reprise, ou non, des championnats. L’instance a rappelé aux différentes associations qu’elle doit sélectionner les clubs qualifiés pour les prochaines compétitions européennes sur la base du «mérite sportif».
Cette fois-ci, l’UEFA impose une date butoir. Dans un courrier adressé à chacune de ses 55 associations membres, l’UEFA a prévenu les ligues européennes qu’elles avaient jusqu’au 25 mai prochain pour prévenir de leur intention ou non de reprendre leurs compétitions nationales. «Dans le cas où une compétition nationale doit être interrompue prématurément pour des raisons légitimes, l’UEFA exigerait de l’association nationale qu’elle explique, avant le 25 mai 2020, les circonstances particulières justifiant une telle interruption prématurée et qu’elle sélectionne les clubs pour les compétitions interclubs de l’UEFA 2020-2021 sur la base du mérite sportif dans les compétitions nationales 2019-2020», a indiqué Aleksander Ceferin dans cette lettre.
A ce jour, la majorité des ligues et fédérations ont affirmé mettre tout en oeuvre pour finir leurs championnats respectifs, tout en respectant les mesures sanitaires instaurées. La KNVB (la fédération néerlandaise de football) a fait sensation vendredi en annonçant l’arrêt définitif de ces compétitions nationales et en statuant, déjà, sur ses qualifiés pour les prochaines compétitions européennes. Les instances belges devraient emboîter le pas.