Demain, le vainqueur de la 54e édition de Coupe d’Algérie sera connu. L’USM Bel-Abbès et la JS Kabylie se disputeront, à partir de 16h00 au stade 5 Juillet 1962 (Alger), le trophée. L’un des deux clubs succèdera au CR Belouizdad décoré à l’issue de la dernière séquence. Les Bel-Abbessiens visent une deuxième consécration en la matière alors que les Tizi-Ouzéens aspirent à décrocher le 6e titre dans l’épreuve.

Vingt-sept ans après avoir animé la finale de l’épreuve populaire, les deux sigles se retrouvent au stade ultime de la compétition. À l’époque, c’étaient les «gars de la Mekerra» qui avaient eu le dernier mot avec un succès 2 buts à 0 sur les mêmes lieux sur des buts de Tlemaçani et Louahla. Salah Larbès, adjoint de Zywotko en cette période sur le banc des «Canaris», s’en souvient toujours. Dans les colonnes du quotidien sportif spécialisé «Compétition», il a parlé de «l’un des plus mauvais souvenirs» dans sa carrière. «On ne méritait pas de perdre cette finale. On était meilleurs sur papier que notre adversaire, on écrasait tout sur notre passage lors de cette saison, même nos supporters, ils ont envahi le stade 5-Juillet, ils étaient très nombreux dans les gradins contrairement aux supporters adverses, néanmoins, on a perdu cette finale et par le score de deux buts à zéro », regrette et se remémore l’un des meilleurs défenseurs que le football algérien ait enfanté. Après cet épisode de désillusion, les « Lions du Djurdjura » ont joué 6 autres finales. Ils en ont gagné 3 et perdu autant. Il y avait, notamment, le doublé lors des opus 1991-1992 et 1993-1994. La décennie noire avait empêché le déroulement de la séquence 1992-1993. Aujourd’hui, la formation de Tizi Ouzou compte 5 couronnes dans ce tournoi avec un pourcentage de réussite de 50%. La franchise kabyle a séduit l’ « Auguste dame » à 5 reprises contre 5 propositions déclinées par la plus prisée de tous.

Attention à la piqûre de rappel des «Scorpions»

Si les « Canaris » ont pu rejouer une finale de Coupe d’Algérie depuis cette rencontre disputée le 2 mai 1991, l’USM Bel-Abbès n’a plus atteint ce niveau de la compétition depuis. Elle sera en quête d’un second triomphe qui interviendrait dans une passe des plus délicates que la formation de l’Ouest algérien ait eu à traverser depuis sa création.  En effet, les poulains de Tahar Chérif El-Ouazzani ont eu un exercice difficile. Pour preuve, ils n’ont toujours pas sauvé officiellement leur peau parmi l’élite en dépit d’un très précieux succès 2 buts à 1 face au MC Alger vendredi dernier.  Une victoire salutaire qui les met à l’abri de la ligne de flottaison à deux journées de la fin. Ce résultat réalisé face au « Doyen » ne peut que galvaniser le club de Bel-Abbès qui pourrait sauver la mise dans le cas où le capitaine Fares Benabderahmane soulèverait la coupe. On pourrait donc parler d’une séquence plus ou moins « réussie ».

Même volonté et chances égales

Malgré leur délicate posture en Ligue 1 Mobilis (c’est le cas aussi de l’adversaire du jour il faut le noter), les coéquipiers de Nabil Lamara (9es, 35 points) ont toutes leurs chances pour sortir vainqueurs de ce duel en dépit du manque d’expérience chez beaucoup d’éléments qui joueront une rencontre aussi capitale pour la toute première fois. « Ça ne va pas être une rencontre facile face à un adversaire qui est revenu en force ces dernières semaines que ce soit en championnat ou en coupe d’Algérie. Nous allons affronter une équipe en confiance, mais je pense sérieusement que dans une finale, les chances sont partagées. Ça va être du 50-50 pour chaque équipe. Nous aussi nous sommes en pleine confiance après les deux derniers succès en championnat face à l’USMH et le MCA. Nous connaissons les points forts et les points faibles de la JSK. Eux aussi connaissent tout de notre équipe. Ça va vraiment se jouer sur des petits détails. J’espère que dame coupe choisira l’équipe de Bel-Abbés » a prévu et prévenu le prometteur arrière-gauche. Le suspense ne devrait pas durer plus longtemps pour savoir avec qui « dame coupe» convolera en justes noces. Après avoir fait une visite de « courtoisie» (exposition de trophée) à Bel-Abbès et Tizi Ouzou, elle devra trancher chez qui séjourner durant l’année à venir. C’est sur le rectangle vert qu’il faudra la séduire. À qui l’honneur de l’étreindre ? Réponse demain en fin d’après-midi.

Parcours de la JS Kabylie en Coupe d’Algérie :
JS Kabylie – ES Ben Aknoun 1-0
JS Kabylie – RC Oued Rhiou 2-0
CRB Dar El Beida – JS Kabylie 0-1
JS Kabylie – USM Blida 2-1
JS Kabylie – MC Alger 0-0 (5 t.a.b 4)

Parcours de l’USM Bel-Abbès :
USM Bel-Abbès – HB Chelghoum Laïd 0-0 (3 t.a.b 1)
CR Kaïs – USM Bel-Abbès 0-2
USM Bel-Abbès – US Biskra 2-1
USM Bel-Abbès – JS Saoura 2-1
USM Bel-Abbès – CR Zaouia 1-0