Les volleyeuses du GS Pétroliers ont confirmé leur hégémonie sur la balle haute algérienne en arrachant la 51e édition de la Coupe d’Algérie après leur victoire, avant-hier, à la salle de Rouiba. La victime de cette année est l’ASW Béjaïa battue sur le score de 3 sets à 0 (25-16, 25-15 et 25-22).

Avec ce nouveau trophée, les joueuses du nouveau duo du staff technique du GSP, Yacine Djellouli et Kamel Haddar, enregistrent par la même un doublé Coupe-Championnat historique puisque c’est pour la deuxième fois consécutive que le GSP réussit le doublé.
En tout cas, les joueuses du duo Abderrezak Moula et Linda Khelladi n’ont pas à rougir de cette défaite en finale, compte tenu du fait que l’équipe du GSP domine le volley-ball féminin algérien depuis 2008, alors que l’ASW Béjaïa a frôlé la relégation. Les Béjaouies ont dû passer par le play-down (poule relégation) pour sauver leur saison en championnat.  Par contre, en Coupe d’Algérie l’équipe béjaouie a effectué un parcours exemplaire en réussissant à se hisser jusqu’en finale. Les joueuses de l’ASW Béjaia avaient voulu rééditer l’exploit qu’elles ont réussi face à la redoutable équipe du NRB Chlef qu’elles avaient difficilement battue en demi-finale (3-2). Encore faut-il aussi rappeler leurs autres exploits d’avoir écarté durant leur parcours dans cette prestigieuse compétition des équipes aussi coriaces que l’USA Akbou (3-2) en huitièmes et le WA Tlemcen (3-0) en quarts.

Les Pétrolières intraitables
Sur le parquet de la salle omnisports Abdelkader Kessal du complexe sportif communal de Rouiba (Alger), les Pétrolières ont bel et bien dominé la partie en débutant par ce premier set qu’elles ont terminé sur le score de (25-16). Au fil de la rencontre, la différence de niveau des deux équipes est bien remarquable. Les volleyeuses du GSP n’ont, de par leurs expérience et qualités physiques, laissé aucune chance aux joueuses de l’ASWB en remportant le deuxième set sur le score de (25-15). Dans le 3e set, le duo des techniciens du GSP a décidé de mettre dans le bain les joueuses remplaçantes pour goûter à cette finale de la Coupe d’Algérie. L’occasion est alors saisie par les joueuses du tandem Moula-Khelladi pour mener (16-13), avant de faire face au retour foudroyant des titulaires du GSP, notamment Bensalem, meilleure joueuse de la finale avec 24 points, qui s’adjugent finalement ce 3e set (25-22). Et c’est ainsi que le GSP décroche son 28e trophée en Dame Coupe dont le 11e consécutif (le 9e sous la nouvelle appellation de Groupement Sportif des Pétroliers), un palmarès jamais réussi par un autre club jusqu’à présent. Cela s’explique pour cette équipe du GSP hors de portée, compte tenu des moyens dont elle dispose et surtout par la richesse de son effectif qui, faut-il le préciser, constitue l’ossature de l’équipe nationale.

Prochain cap, le retour sur le scène africaine 
A l’issue de la partie, l’entraîneur du GS Pétroliers, Yacine Djellouli, se félicite de cette très belle saison avec un deuxième doublé consécutif avant d’ajouter que «… maintenant, nous allons prendre des vacances bien méritées, avant d’entamer la nouvelle saison, avec des objectifs différents, notamment, le retour sur le scène africaine». Quant à Abderezak Moula, l’entraîneur de l’ASW Béjaïa, il reconnaît qu’une fois de plus, «nous sommes tombés sur une très bonne équipe du GSP, qui regroupe les meilleures joueuses d’Algérie, dont certaines ont été formées par l’ASWB» avant d’ajouter que « nous avons réussi à sauver notre saison en atteignant la finale, tout en assurant le maintien en Nationale Une ».
Abderezak Moula croit en ses joueuses lui qui n’a pas omis d’indiquer à l’issue de cette finale de la Coupe d’Algérie qu’« à présent, nous allons continuer à travailler pour former une équipe performante, qui sera capable de rivaliser avec les meilleures dès la saison prochaine ».