Le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Abdelkader Bouazghi, a mis l’accent, dimanche à Ouargla, sur l’impératif respect, par les producteurs et distributeurs de lait, des cahiers de charges pour assurer la disponibilité de ce produit alimentaire de première nécessité dans les marchés.

«Il appartient aux producteurs et distributeurs de lait de respecter les cahiers de charges pour garantir la disponibilité en de ce produit de large consommation dans les marchés», a affirmé M. Bouazghi, en marge de l’inauguration d’une laiterie au chef-lieu de la wilaya de Ouargla dans le cadre de la seconde et ultime journée de sa tournée de travail dans la région. Jugeant les quantités de lait produites par les laiteries publiques ou privées «suffisantes», le ministre a, à ce titre, mis en avant l’importance de ce projet en matière d’approvisionnement de la région de Ouargla en lait subventionné et produits laitiers, et en terme de création d’emplois. Relevant la nécessité de développer le produit agricole en vue de le hisser au niveau compétitif des marchés extérieurs, le ministre a mis en valeur les démarches de l’Etat par rapport à ses perspectives. Il a ajouté que les efforts se poursuivent par la coordination avec l’ensemble des acteurs, secteurs de l’industrie et du commerce notamment, pour mobiliser les moyens nécessaires dans l’optique de promouvoir l’exportation et l’inclure au titre de la chaine intégrée, production, transformation et stockage.