La Chambre nationale d’agriculture veut évaluer et suivre l’opération de développement et d’organisation de la filière avicole sur le territoire national. Elle a, en effet, envoyé une correspondance aux secrétaires généraux des Chambres d’agriculture de wilaya afin de procéder au recensement global des aviculteurs au niveau de toutes les wilayas.
«Dans le but de mettre en œuvre une approche concertée, concernant la situation des éleveurs avicoles, la Chambre invite à communiquer une liste des éleveurs avicoles n’ayant pas pu bénéficier d’une carte professionnelle d’agriculteur quel qu’en soit le motif», écrit la Chambre nationale d’agriculture. Ladite chambre recommande par ailleurs des chambres locales pour «transmettre la liste des aviculteurs reconnus en tant que tels, et celle des agriculteurs pratiquant l’aviculture en tant qu’activité secondaire». Ce travail, explique la Chambre nationale, doit être réalisé afin de présenter des recommandations avisées des chambres d’agriculture sur la question avicole.
Pour évaluer la dimension de l’aviculture au sein de chaque wilaya, la Chambre nationale recommande à ce que la synthèse formulée porte sur des données définies. Il s’agit, entre autres, des capacités productrices en place au niveau de la wilaya, du nombre de poulets de chair produits, du nombre d’œufs de consommation produits. Il s’agit également d’identifier les zones géographiques où sont concentrés les aviculteurs, la disponibilité et le nombre d’abattoirs, la disponibilité et le nombre de tunnels de congélation, ainsi que les principaux marchés vers lesquels sont orientées ces productions, ajoute la Chambre nationale.
Il y a lieu de rappeler qu’en mars dernier, le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Cherif Omari, a annoncé plusieurs mesures visant à organiser la filière avicole. Ce dernier souhaite élaborer un fichier national pour maîtriser toutes les données et le recensement global des aviculteurs au niveau de toutes les wilayas. Le ministre de tutelle avait, auparavant, donné des instructions pour faciliter les mesures relatives au développement et à l’investissement dans la filière avicole, à travers la construction d’abattoirs et la valorisation des sous-produits avicoles sur tout le territoire national.<